Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


Congrès extraordinaire du CDP : « Ce n’est nullement pour désigner le candidat du parti à l’élection de 2020… », Achille Tapsoba

12/06/2019
00:00

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) tiendra le dimanche 16 juin 2019 à la Maison du peuple de Ouagadougou un congrès extraordinaire. Il a été annoncé au cours d’une conférence de presse à son siège hier mardi 11 juin par Achille Tapsoba, 1er vice-président du parti chargé des questions politiques.

 

Pour le 1er vice-président du parti chargé des questions politiques, Achille Tapsoba, à l’issue du congrès ordinaire du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) tenu les 5 et 6 juin 2018, le parti vit une situation qui ne respecte pas l’esprit de ses textes. Le congrès extraordinaire qui se tiendra le dimanche 16 juin prochain à la maison du peuple de Ouagadougou viendra corriger cette situation. En effet, les textes du parti prévoient un Bureau politique national (BPN) de 600 membres. Mais, au sortir du 7ème congrès, le parti s’est retrouvé avec un BPN de plus de 1000 membres. Toute chose qui ne respecte pas les textes et les statuts et règlements du parti. «Nous voulons donc nous conformer à la réalité de nos textes en organisant ce congrès. Car, les délibérations du congrès ne peuvent être remises en cause que par un autre congrès. Ce qui permettra aux délibérations de la direction politique nationale d’avoir une valeur juridique et applicable à tout militant du parti», a expliqué Achille Tapsoba. «Si nous sommes en arrivés là, c’est parce qu’au sortir de notre 7ème congrès, il était difficile d’avoir une situation exacte du BPN avec la vague des démissions actées et non-actées que nous avons connues», a précisé le 1ervice-président du parti. Aussi, dans les dispositions, il a été arrêté que tous les maires, anciens ministres, anciens députés et un certain nombre d’acteurs puissent être membres du BPN. Par ailleurs, il a indiqué que «nous tenons surtout à souligner que ce n’est nullement le congrès de désignation du candidat du parti à l’élection de 2020 comme cela est véhiculé dans certains milieux, mais bien pour toiletter nos textes afin d’être en adéquation avec nos délibérations». Toutes les dispositions, selon lui, sont prises pour sa bonne tenue dans ce sens qu’il va rassurer la dynamique du parti.

Jules TIENDREBEOGO



9
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Réfugiés internes, une bombe à retardement

Des Burkinabè ont quitté leurs villages, disent-ils, pour des raisons de sécurité. Aussi, de leur propre gré, ils ont élu domicile dans des écoles à Ou...

20/06/2019

Réquisitions du parquet, ce n’est pas encore le verdict

Le parquet militaire, dans le cadre du procès du coup d'Etat du 15 septembre 2015 a fait ses réquisitions. Qui, il faut le souligner avec force, n'ont ...

19/06/2019

Banfora, le trône de Fadouga qui menace le vivre-ensemble

Il semble que tout était mis en œuvre pour en arriver-là. Des morts, des dégâts matériels importants, des populations divisées, une ville sous tension....

18/06/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





16:14:13