Congrès extraordinaire du CDP : « Ce n’est nullement pour désigner le candidat du parti à l’élection de 2020… », Achille Tapsoba

12/06/2019
00:00

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) tiendra le dimanche 16 juin 2019 à la Maison du peuple de Ouagadougou un congrès extraordinaire. Il a été annoncé au cours d’une conférence de presse à son siège hier mardi 11 juin par Achille Tapsoba, 1er vice-président du parti chargé des questions politiques.

 

Pour le 1er vice-président du parti chargé des questions politiques, Achille Tapsoba, à l’issue du congrès ordinaire du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) tenu les 5 et 6 juin 2018, le parti vit une situation qui ne respecte pas l’esprit de ses textes. Le congrès extraordinaire qui se tiendra le dimanche 16 juin prochain à la maison du peuple de Ouagadougou viendra corriger cette situation. En effet, les textes du parti prévoient un Bureau politique national (BPN) de 600 membres. Mais, au sortir du 7ème congrès, le parti s’est retrouvé avec un BPN de plus de 1000 membres. Toute chose qui ne respecte pas les textes et les statuts et règlements du parti. «Nous voulons donc nous conformer à la réalité de nos textes en organisant ce congrès. Car, les délibérations du congrès ne peuvent être remises en cause que par un autre congrès. Ce qui permettra aux délibérations de la direction politique nationale d’avoir une valeur juridique et applicable à tout militant du parti», a expliqué Achille Tapsoba. «Si nous sommes en arrivés là, c’est parce qu’au sortir de notre 7ème congrès, il était difficile d’avoir une situation exacte du BPN avec la vague des démissions actées et non-actées que nous avons connues», a précisé le 1ervice-président du parti. Aussi, dans les dispositions, il a été arrêté que tous les maires, anciens ministres, anciens députés et un certain nombre d’acteurs puissent être membres du BPN. Par ailleurs, il a indiqué que «nous tenons surtout à souligner que ce n’est nullement le congrès de désignation du candidat du parti à l’élection de 2020 comme cela est véhiculé dans certains milieux, mais bien pour toiletter nos textes afin d’être en adéquation avec nos délibérations». Toutes les dispositions, selon lui, sont prises pour sa bonne tenue dans ce sens qu’il va rassurer la dynamique du parti.

Jules TIENDREBEOGO



59
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Crise foncière, comme s’ils n’en ont plus peur

Tout le monde est unanime, la prochaine crise qui va secouer sérieusement et durablement le Burkina Faso, c'est bien la crise foncière. Malgré la sensi...

05/06/2020

Présidentielle et législatives, l’opposition coince le pouvoir

La présidentielle et les législatives se tiendront à bonne date. Avait déclaré Simon Compaoré, le président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP...

04/06/2020

S’ils ont pleuré, c’est parce qu’ils n’en peuvent plus

A Pama, les populations, majoritairement des femmes, ont marché et pleuré lundi 1erjuin 2020 pour demander le départ des Forces de défense et de sécurit...

03/06/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





13:09:54