Flash Info utane

 Burkina/ Gratuité des soins: Un agent de santé arrêté avec 4360 boîtes d'Artesun détournés. Jeux de la Francophonie: Le Burkina Faso termine 10ème   


CEP session de 2019 : « On a envoyé les enfants en promenade »

12/06/2019
00:00

Le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Antoine Atiou a procédé hier mardi 11 juin 2019 à l’ouverture de la première enveloppe des épreuves du Certificat d’études primaires (CEP), session de 2019 à l’école Koko «A», ex école SADEC. Le contenu de l’enveloppe: l’épreuve de rédaction d’une durée d’une heure.

Les autorités de la région des Hauts-Bassins sont arrivées à l’école Koko «A» quelques minutes avant le début de la composition des épreuves du Certificat d’études primaires (CEP). Aussi, ont-elles fait le tour des salles de classes pour encourager les futurs collégiens et lycéens à aborder les épreuves avec sérénité. «N’ayez pas peur. Ne regardez pas chez le voisin parce qu’il va se tromper», leur a conseillé le gouverneur. Entre encouragements et séance de décompression, telles sont entre autres, les conseils prodigués par la délégation régionale aux candidats pour aider ces derniers à affronter leur première épreuve du jour. Qui, aussitôt ouverte, a suscité de la promenade pour les enfants.

«Tu as déjà fait une promenade: raconte». C’est l’intitulé du sujet de rédaction que le chef de délégation Antoine Atiou, a lu devant les candidats puis leur a souhaité«bonne chance». Car, «l’année n’a pas été facile et il n’est pas certain que les élèves aient eu toutes les conditions pour mieux traiter les épreuves», a-t’il expliqué. Aussi a-t-il rassuré que des dispositions sont prises pour que les épreuves se déroulent dans de bonnes conditions. Pour l’heure, «tout se passe bien au niveau des centres de Bobo. On ne nous a pas signalé d’absence de candidat et la sécurité veille au grain», a-t-il rassuré. Selon, le Directeur régional de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle des Hauts-Bassins, Brahima Sanon,«645000000 de FCFA sont mobilisés pour le déroulement de cette session qui enregistre la participation de 49731 candidats dont 26440 filles et 23291 garçons». Ce nombre est en hausse de 17 %. Les candidats venus de 974 écoles, composent dans 206 centres et sont logés dans 1005 salles».

En rappel, la région a enregistré à la dernière session un taux de succès de 66,25 % et les autorités cette année, projettent un taux de 70 %.

Fatimata BELEM



7
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Réfugiés internes, une bombe à retardement

Des Burkinabè ont quitté leurs villages, disent-ils, pour des raisons de sécurité. Aussi, de leur propre gré, ils ont élu domicile dans des écoles à Ou...

20/06/2019

Réquisitions du parquet, ce n’est pas encore le verdict

Le parquet militaire, dans le cadre du procès du coup d'Etat du 15 septembre 2015 a fait ses réquisitions. Qui, il faut le souligner avec force, n'ont ...

19/06/2019

Banfora, le trône de Fadouga qui menace le vivre-ensemble

Il semble que tout était mis en œuvre pour en arriver-là. Des morts, des dégâts matériels importants, des populations divisées, une ville sous tension....

18/06/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





15:17:40