Championnat national de cyclisme “B” : Sorgho Soumaïla, le champion est venu de Tenkodogo

05/07/2019
00:00

Sur l’avenue Charles De Gaulle de Ouagadougou, 67 coureurs venant de 22 clubs à travers le territoire national, ont pris le départ le samedi 29 juin 2019, du championnat national de cyclisme "B”. Sorgho Soumaïla du VC de Tenkodogo a été le premier à franchir la ligne d’arrivée après 3 heures 40 mn 17 et une vitesse moyenne de 33,556 km/h.

 

Les provinces ont été bien représentées à cette course avec des coureurs de Boussé, Tenkodogo, Pouytenga, Koupela, Banfora et autres. Les différents protagonistes au titre de champion national de cyclisme "B” avaient à parcourir 123,200 kms soit 28 fois le circuit de 4,400 km. Avec des primes à chaque franchissement de la lignée d’arrivée, pour ces coureurs qui viennent des provinces, le rythme de cette course était bien soutenu. Et déjà au 5ème tour, le peloton était à une vitesse moyenne de 37,350 km/h. Ce rythme imposé par les prétendants au titre, va entrainer l’abandon de ceux qui n’étaient pas assez bien préparés. Seulement après 8 tours de piste, on note déjà 41 abandons et il ne restait que 26 en lice. Dans cette configuration, les coureurs de Tenkodogo, de Banfora, de Koupela et de Ziniaré sont les plus en vue. Ils sont dans le peloton de tête. Sans compétition majeure dans la saison à part le championnat national, le rythme commence à baisser après le 10ème tour. De 37,350 km/h, le rythme va subir une baisse à 35,357 km/h et de 34,660 km/h au 20ème tour. Pour les 10 derniers tours de ce championnat, les coureurs du Makafa de Banfora se mettent en exergue avec Kankah Soulama. Ce dernier, nous le dira son entraîneur, n’a pas respecté les consignes. En effet, des consignes avaient été données à ce dernier de s’économiser pour le sprint final. Ils étaient venus se former auprès des coureurs d’élites du RCK. Épuisé après s’être fait bien remarquer par les autres concurrents, il finira dans les cinq premiers au grand mécontentement de son entraîneur. Malgré un accident qui lui a privé d’entraînement pendant au moins une semaine, c’est Adama Soulama qui sauvera les meubles en se classant deuxième après Soumaïla Sorgho du Vélo club de Tenkodogo.

Les classements des cinq premiers

1erSorgho Soumaïla, VC Tenkodogo: médaille d’or +150000 FCFA

2ème Adama Soulama, Makafa/Banfora: médaille d’argent +100000 FCFA

3ème Issouf Ouédraogo, Naba Sapilma/Koupela: médaille de bronze 90000 FCFA

4èmeKankah Soulama, Makafa/Banfora: 70000 FCFA

5èmeSayouba Ouiminga, Nabonswendé/ Ziniaré: 50000 FCFA

Firmin OUATTARA



52
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Une fois au pouvoir, ils oublient et veulent rester

Qui aurait cru qu'une fois au pouvoir, Alpha Condé allait avoir des intentions de réviser la Constitution de son pays pour briguer un troisième mandat ...

17/10/2019

Ils ont définitivement tué et enterré Thomas Sankara

Quand on observe de près les manifestations qui sont organisées pour commémorer les dates anniversaires de Thomas Sankara, ancien président du Burkina ...

16/10/2019

Etat-Secteur privé, et pourtant ça bouge !

A écouter les discours prononcés à la cérémonie d'ouverture de la rencontre Etat-secteur privé, rebaptisée Cadre de concertation et de dialogue Etat/Se...

15/10/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





15:33:38