Economie verte des provinces du Tuy et des Balé : Des OSC formées en égalité femme et homme

11/07/2019
00:00

Le projet Appui à la gouvernance et à la croissance économique durable en zone extractive (AGCEDE) a organisé un atelier de formation du 04 au 05 juillet 2019 dans la salle de conférences de la maison de la Femme de Houndé.

 

Venus des communes des provinces du Tuy et des Balé, 40 représentants d’OSC de femmes et de jeunes ont participé à une session de formation en approche genre et économie verte les 04 et 05 juillet 2019, en présence de la coordinatrice départementale des femmes de Houndé. Selon Somé Josépha, spécialiste en développement économique du projet AGCEDE, cette session de formation permettra aux femmes et aux jeunes des différentes associations présentes, de prendre en compte le genre et l’économie verte dans leurs différentes initiatives de développement. Pour Somé Josépha, le genre est une question d’actualité très importante qu’il fallait faire en sorte que tout le monde puisse avoir son mot à dire et s’intégré dans le développement de la communauté. Notre objectif recherché, c’est de permettre aux participants de comprendre la notion de planification sensible au genre et de leur permettre également de comprendre la démarche de prise en compte du genre dans le système de planification. «Si le développement ne prend pas en compte le genre, il est en danger»; en effet, « les femmes représentent plus de la moitié de la population et sans elles, beaucoup de projets sont peu efficaces, et méconnaître les impacts différenciés sur les femmes et les hommes peut accroître les discriminations qui frappent les femmes», a conclu la spécialiste en développement économique d’AGCEDE. Le formateur en économie verte au profit du projet AGCEDE, Guira Abdoul Rahim, agent technique de l’Environnement à la mairie de Houndé, a fait un exposé sur l’économie verte en deux phases. Pour lui, l’économie verte est un instrument de réalisation de développement durable. La réalisation développement durable dépend presque entièrement d’une approche économique qui promeut des modes de production et de consommation durables et qui évite des politiques qui font abstraction de l’environnement. L’économie verte est l’ensemble des activités conduisant à la réduction de la pauvreté, à la création d’emplois verts décents, des richesses et des revenus au profit de la population, qui assure le bien-être global pour toutes les personnes tout en maintenant un environnement sain dans le respect des droits humains et la contribution à la cohésion sociale. L’Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC) et le Centre d’études de la coopération internationale ont formé un consortium dirigé par l’EUMC pour la conception et la mise en œuvre du projet AGCEDE au Burkina Faso, au Ghana, en travaillant en partenariat avec les communautés, les gouvernants locaux, les compagnies minières et d’autres parties prenantes.

Khepa TRAORE



38
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Ils ont définitivement tué et enterré Thomas Sankara

Quand on observe de près les manifestations qui sont organisées pour commémorer les dates anniversaires de Thomas Sankara, ancien président du Burkina ...

16/10/2019

Etat-Secteur privé, et pourtant ça bouge !

A écouter les discours prononcés à la cérémonie d'ouverture de la rencontre Etat-secteur privé, rebaptisée Cadre de concertation et de dialogue Etat/Se...

15/10/2019

Blaise Compaoré crée plus de problèmes à son parti

Blaise Compaoré tout simplement n'a pas résolu la crise qui oppose Eddie Komboïgo et la direction du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) et...

14/10/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





10:49:16