Super coupe AJSB 2019 : Qui de Rahimo FC ou de l’As Sonabel l’emportera ?

02/08/2019
00:00

La finale de la Super coupe AJSB 2019 opposera les équipes Rahimo Fcet As Sonabel. Les coachs des deux clubs se sont entretenus avec la presse, hier jeudi 1er août 2019 au Stade Wobi de Bobo-Dioulasso, à l’occasion de la conférence de presse d’avant-match.

Bobo-Dioulasso accueille sportivement la finale de la 26ème édition de la Super coupe AJSB 2019 prévue ce dimanche 4 août 2019 à 15 heures au Stade Wobi. Avec deux équipes hors-pairs. Qui ne sont autres que le champion national et le finaliste «malheureux» de la coupe du Faso. Il s’agit de Rahimo FC et de l’AS Sonabel. Assistera-t-on à la revanche des Electriciens sur les protégés de Boureima Zongo? Ou plutôt à un troisième trophée de Rahimo Fc pour l’accrocher à son tableau de chasse?

Quoi qu’il en soit, nul doute que cet évènement est attendu par les amoureux du «ballon rond» qui languissent d’une ambiance de taille. En témoignent le DR de l’Ouest de l’ONATEL SA, Toussaint D. M. Kaboré, sponsor principal de la Coupe et le président de la Ligue régionale de football des Hauts-Bassins, Issa Sidibé. Ce dernier a saisi l’occasion de cette conférence d’avant-match, pour saluer l’initiative de l’organisation de cette compétition et invité tous les acteurs au fair-play car «le résultat n’est pas le plus important, c’est l’ambiance qui importe le plus».

Le coach de RAHIMO FC, Boureima Zongo a reconnu les talents de son challenger Mousso Ouédraogo alias le Morihno national. «Ce match est une occasion "de tester nos nouvelles recrues et nous sommes à 95% prêts”, a dit Boureima Zongo. Car la liste des matchs qui les attendent est bien longue et l’équipe se prépare pour la campagne africaine. Le coach Boureima Zongo opte la discrétion en ce qui concerne sa feuille de classement.Nous avons 27 joueurs et chez nous tout le monde est titulaire et concerné », a-t-il affirmé.

Mousso Ouédraogo alias le Morihno national pour sa part joue la carte de l’assurance. «Nous sommes plus relax et il n’y a pas de pression chez nous. Car, nous n’avons pas de trophée à conserver, donc nous jouons notre jeu. Et nous n’avons pas dans la tête qu’on a perdu contre telle équipe. C’est une nouvelle saison». Il a également fait savoir que «l’heure n’est pas à une question de revanche, mais «un match de plus pour notre préparation pour affronter le championnat national». «Je ne pense pas qu’on puisse parler de revanche dans le domaine du foot étant donné que nous aussi, nous sommes en reconstruction. Nous avons 27 joueurs dont 14 anciens et 13 nouveaux. Nous travaillons à permettre aux nouveaux d’avoir la chance de fouler la pelouse et de se faire plaisir et de le transmettre au public suivant une philosophie de jeu propre à nous». Il a par ailleurs souhaité bonne chance à Boureima Zongo pour la campagne en champion’s league et que cette participation ouvre les portes à d’autres clubs burkinabè sur le plan africain.

Fatimata BELEM



87
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

100 ans du Burkina, que du chemin parcouru !

« Cent ans de la création du Burkina Faso : devoir de mémoire et engagement patriotique en vue de la consolidation de l'État-nation ». C'est sous ce th...

10/12/2019

Qu’avons-nous fait, réellement, pour mériter ces médailles ?

La Nation a été reconnaissante à l'endroit de certains de ses fils et filles. Officiellement, ils ont été décorés au palais présidentiel, devant le che...

09/12/2019

Pau sera un nouveau départ contre le terrorisme au Sahel

Iront-ils, n'iront-ils pas? Le président français, Emmanuel Macron veut parler «franchement» avec les chefs d'Etat du G5 Sahel. Il veut leur demander, ...

06/12/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





09:02:49