Les frères Diabaté : Un duo qui fait de la bonne musique

07/08/2019
00:00

Issa Guiro a animé une conférence de presse pour la sortie officielle du tout premier album des frères Diabaté. Le vendredi 2 août 2019 au casino du Zénith à Bobo-Dioulasso.

Composé de Madou Diabaté et Dramane Bara, le groupe«Les frères Diabaté» est un duo musical burkinabé, évoluant dans un style musical tradi-moderne. Tout commence dès le bas âge où ces deux cousins les «frères Diabaté» qui ont grandi dans la même famille, sont bercés par la musique. Passionné, ce duo bobolais a été révélé au public à la sixième édition de Moussow Ka Sou de Lam’s Management. Auteurs, compositeurs, chanteurs et interprètes, ils ont sillonné de nombreux plateaux avec des thématiques qui ne laissent pas indifférents. Le vécu quotidien est abordé dans les différents thèmes. En juin dernier, ils ont entamé la finalisation de leur premier album de six titres baptisé:«DAKAN» ou Destin en langue Dioula. C’est un véritable chef-d’œuvre aux accents traditionnels et modernes teinté de rap et de malinké. «Les frères Diabaté» sont à leur tout premier album.

Dans cet univers singulier, le duo s’est entouré d’arrangeurs tels que Sisqo du studio Yiriki Chana et de Petit Bouba. Dramane Bara et Madou Diabaté nous expliquent tour à tour le contenu des six titres de leur album.«D’abord, l’inspiration du premier titre Dakan nous est venue du fait que dans notre quotidien nous avons tous quelqu’un qui est contre une évolution, mais nous ne devons pas écouter ces personnes car même un fou à un ennemi. Ensuite, le titre Yatimaden incite les gens(dirigeants, chefs religieux…) à penser aux orphelins. En outre, le troisième titre appelé Ambiance validée est chanté à travers le quotidien du milieu culturel de la nuit. Tout le monde doit s’ambiancer. Le morceau intitulé Djougou, c’est pour dire qu’il faut confier toutes ses entreprises à DIEU. Chacun doit donner sa main à DIEU pour vaincre ses ennemis. Le titre Jalousie parle de l’évolution de la jalousie en Afrique, mais il faut ignorer les jaloux. Enfin, le sixième titre de l’album intitulé Entre nous dit que l’amour est une histoire entre deux personnes». Après ces explications, les frères Diabaté disent avoir baptisé leur opus‘’DANKAN‘’ ils pensent que leur destin c’est la musique. Ils sont originaires de la famille Diabaté. Pour eux, les Diabaté c’est la musique. Nos jeunes artistes ne souhaitent pas se séparer et ils promettent de tout faire pour éviter cela.

Mambouno Bintou OUATTARA/Stagiaire



46
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

100 ans du Burkina, que du chemin parcouru !

« Cent ans de la création du Burkina Faso : devoir de mémoire et engagement patriotique en vue de la consolidation de l'État-nation ». C'est sous ce th...

10/12/2019

Qu’avons-nous fait, réellement, pour mériter ces médailles ?

La Nation a été reconnaissante à l'endroit de certains de ses fils et filles. Officiellement, ils ont été décorés au palais présidentiel, devant le che...

09/12/2019

Pau sera un nouveau départ contre le terrorisme au Sahel

Iront-ils, n'iront-ils pas? Le président français, Emmanuel Macron veut parler «franchement» avec les chefs d'Etat du G5 Sahel. Il veut leur demander, ...

06/12/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





09:00:19