Valorisation du patrimoine culturel burkinabè : Allons au tourisme, les prix des hôtels sont réduits

08/08/2019
00:00

Le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme, à travers sa structure technique, l’Office national du tourisme burkinabè (ONTB) en collaboration avec l’Association professionnelle des hôteliers et restaurateurs du Burkina (APHRB) a organisé une conférence de presse pour annoncer une campagne de réduction de 25% des tarifs hôteliers pour la période des vacances, du 1er août au 30 septembre 2019. C’était le 06 août 2019 à Ouagadougou.

 

Selon le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango, l’état tourisme burkinabè n’est guère reluisant. Et cela est dû en grande partie à la situation sécuritaire du pays. En effet, le pays enregistre moins d’arrivées de touristes étrangers sur le territoire. Pour ce faire, le ministère de la Culture a entrepris de faire la promotion du tourisme interne dans le but de stimuler la consommation locale des produits et services touristiques et requiert un autre objectif visant à développer une culture de vacances et de loisirs aux Burkinabè. C’est ainsi qu’en collaboration avec l’Association professionnelle des hôteliers et restaurateurs du Burkina (APHRB), il a lancé une campagne de réduction de 25% des tarifs hôteliers pour la période des vacances, du 1er août au 30 septembre 2019. Selon Pierre Zoungrana le président de l’APHRB, cette réduction vise non seulement à soutenir les activités socio-économiques et culturelles pendant les grandes vacances, à encourager les jeunes à la pratique du tourisme, à une meilleure valorisation des produits locaux, mais aussi à accroître la demande sur la période donnée. A en croire ses propos, le succès de cette révision temporelle pourrait être suivi par d’autres initiatives, encore plus heureuses.

Malgré cette baisse d’arrivée des touristes dans le pays des Hommes intègres, le Directeur général de l’ONTB, Nelson Congo a tenu à informer que les tendances touristiques de 2018 sont en hausse par rapport à celles de 2017 en termes de demande et en offre touristiques. En effet, les chiffres de OBSTOUR ont révélé que les arrivées touristiques dans les établissements touristiques d’hébergement au Burkina en 2018 sont de 540390 contre 512493 en 2017 soit une hausse de 5,4% après une hausse de 4,7% en 2017. Et cela s’explique par une hausse des arrivées du tourisme interne de 7,2% et par une relance du tourisme récepteur avec une hausse d’environ 1%. Quant aux recettes hôtelières, elles ont aussi connu une hausse de 2,8% pour se situer autour de 52milliards de FCFA. Le directeur a également annoncé que des projets d’EDUC’tour ou de voyages à vocation touristique sont prévus en vu de faire des Hommes de média, les ambassadeurs avérés du riche et potentiel patrimoine culturel touristique. Mais pour le moment, une colonie de vacances est organisée avec des enfants scolaires de 7 à 15 ans du 16 au 22 août 2019 dans les régions de la Boucle du Mouhoun et du Centre-Ouest.

Aïcha TRAORE



48
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

100 ans du Burkina, que du chemin parcouru !

« Cent ans de la création du Burkina Faso : devoir de mémoire et engagement patriotique en vue de la consolidation de l'État-nation ». C'est sous ce th...

10/12/2019

Qu’avons-nous fait, réellement, pour mériter ces médailles ?

La Nation a été reconnaissante à l'endroit de certains de ses fils et filles. Officiellement, ils ont été décorés au palais présidentiel, devant le che...

09/12/2019

Pau sera un nouveau départ contre le terrorisme au Sahel

Iront-ils, n'iront-ils pas? Le président français, Emmanuel Macron veut parler «franchement» avec les chefs d'Etat du G5 Sahel. Il veut leur demander, ...

06/12/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





08:59:42