STOP AUX CONFUSIONS DRAMATIQUES !

14/08/2019
00:00

Identifier mes valeurs culturelles au terrorisme est un crime ;

Confondre mon appartenance ethnique au terrorisme est un crime ;

Assimiler mon appartenance communautaire au terrorisme est un crime d’Etat !

Traiter mon choix de combat pour la liberté, la dignité, l’intégrité et l’égalité de terrorisme est un crime contre l’humanité !

L’identité du terrorisme c’est l’IMPUNITE !

La communauté du terrorisme, c’est la CORRUPTION !

Le faciès du terrorisme, c’est la violation des LIBERTES !

L’image du terrorisme, c’est l’EXPROPRIATION FONCIERE !

L’appartenance du terrorisme c’est la MAL GOUVERNANCE !

Le choix du terrorisme c’est l’EXPLOITATION DESHUMANISANTE !

Que je sois en brousse, que je sois au village, que je sois en ville, c’est un choix professionnel : je suis un HUMAIN ! ;

Que je sois au marché, que je sois sur les chaines de production, que je sois au bureau, c’est un choix professionnel : je suis un HUMAIN !

Caractériser mon lieu de travail en berceau de terrorisme, c’est un crime contre l’humanité !

Blanc, rouge, jaune, noir, métisse, nous sommes tous destinés au même carrefour final : le retour à la terre !

Se dresser dans l’unité contre l’IMUPUNITE, la CORUPTION, la violation des LIBERTES, la MAL GOUVERNANCE, et l’EXPLOITATION DESHUMANISANTE est un DEVOIR !

Agissons de sorte que ce qui restera de valeureux en notre mémoire soit notre contribution à la défense, la sauvegarde, la protection et le renforcement des valeurs de dignité, de liberté, et d’intégrité humaine dans l’unité : le reste n’est que de la peinture argileuse ! Destiné aux ruissellements des ruisseaux !

Bassolma BAZIE

bassolma@yahoo.fr

002670336441



26
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Assassinat de Norbert Zongo, 21 ans après la justice suit-elle son cours ?

C'est à la faveur de la transition intervenue, après l'insurrection populaire d'octobre 2014, que le dossier Norbert Zongo a été rouvert. Comme nouveau...

13/12/2019

Après l’insécurité physique, voici l’insécurité alimentaire

La carte du Burkina pris une autre couleur. Cette fois-ci, il s'agit de l'insécurité alimentaire, une réalité à laquelle les Burkinabè devront faire fa...

12/12/2019

100 ans du Burkina, que du chemin parcouru !

« Cent ans de la création du Burkina Faso : devoir de mémoire et engagement patriotique en vue de la consolidation de l'État-nation ». C'est sous ce th...

10/12/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





01:05:11