Commission nationale des arts : Donner un statut plus valorisant aux artistes

16/08/2019
00:00

Des artistes de Bobo-Dioulasso et ses environs face à la Commission nationale des Arts (CNA). A l’ordre du jour, des informations relatives à la carte professionnelle de l’artiste. La rencontre d’échange a eu lieu à la Maison de la culture de Bobo-Dioulasso, le 3 août 2019.

Thierry Millogo, président de la Commission nationale des Arts, a fait le déplacement de Bobo-Dioulasso en compagnie d’autres membres. Fréderic Aimé Niampa, directeur régional de la Culture, des Arts et du Tourisme des Hauts-Bassins a facilité les échanges. Les conditions d’acquisition, les avantages et surtout les fautes graves pour déposséder l’artiste de la carte ont été expliqués aux artistes. Comme conditions d’acquisition de la carte, il faut d’abord être artiste de profession. La carte est délivrée par le ministère en charge de la culture après avis de la CNA.Le postulant à la carte doit fournir un dossier. Ce dossier doit comporter entre autres, une photocopie légalisée de l’acte de naissance, un curriculum vitae de parcours, une déclaration sur l’honneur, deux photos d’identité récentes…

Comme avantage, la carte professionnelle facilitera l’établissement de certains documents officiels, elle permettra de conditions spécifiques d’imposition et de couverture sociale applicable au secteur de la culture, de participer à des sessions de formations régulières organisées par la CNA. Par ailleurs, il y a des fautes commises qui peuvent conduire à la suspension, à l’annulation ou même à la confiscation de la carte. Il s’agit entre autres de la cessation de collaboration avec sa filière durant une période de deux ans, à l’exception des cas de maladie; des manquements aux règles d’éthique et de déontologie; d’utilisations illégales de la carte…

Les artistes de la région des Hauts-Bassins ont salué l’initiative de la CNA. Ils ont souhaité que le processus puisse s’accélérer afin que la carte professionnelle de l’artiste soit une réalité. Le directeur régional de la Culture, des Arts et du Tourisme de la région a salué les acteurs pour la francise des échanges sans oublier de remercier la CNA pour avoir donné des précisions sur la future carte professionnelle de l’artiste.

Souro DAO



94
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Ces affaires qui n’arrangent pas le président Roch Kaboré

C'est aujourd'hui mercredi 26 février qu'une quarantaine d'organisations syndicales va se réunir à partir de 15 heures pour définir la conduite à tenir f...

26/02/2020

Application de l’IUTS, c’est plutôt une question d’opportunité

L'application de l'Impôt unique sur les traitements et salaires des agents du public va continuer de rythmer le climat social au Faso. Jusqu'à ce que... ...

25/02/2020

Les Bobolais veulent leur hôpital «chinois»

Après le rétablissement de la relation diplomatique, en mai 2018, le Burkina Faso et la République populaire de Chine œuvrent de façon inlassable pour le...

21/02/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





22:19:15