Circuit du Tour du Faso 2019 : L’édition du centenaire ira à Dapaong, à Sindou et à Bittou

16/08/2019
00:00

Le comité d’organisation de la 32ème édition du Tour du Faso a dévoilé le mercredi 14 août dernier, le circuit de cette édition du centenaire du pays des Hommes intègres. Le président du comité national d’organisation, le commandant Yanesmanegré Bruno Sawadogo a présidé cette première conférence de presse du Tour du Faso 2019.

Les cyclistes d’Afrique et du monde entier s’ébranleront du 25 octobre au 03 novembre 2019 pour le compte de la 32ème édition du Tour international cycliste du Faso. Cette compétition cycliste jalonnée de 10 étapes traversera les routes des villes du Burkina Faso d’Est en Ouest et du Sud au Nord. Au total 10 régions seront traversées par la caravane du Tour, avec un pays de la CEDEAO qu’est le Togo. L’étape du Togo à Dapaong, tout comme celles de Bittou et de Sindou constituent les principales innovations du circuit 2019 du Tour.

Selon les explications du secrétaire général du ministère des Sports et des Loisirs, Yabré Zinguim, «le Tour fait l’honneur toujours à la région qui abritera les festivités du 11 décembre et par conséquent au pays frontalier. C’est pour cette raison que le Tour n’ira pas cette année à Bolgatenga au Ghana mais à Dapaong au Togo». Il affirme aussi que la Côte d’Ivoire avait demandé à ce que le Tour vienne chez sur son territoire mais ça sera fait en 2020 lorsque la région des Cascades abritera lesfestivités du 11 décembre. Le passage à Sindou, permet d’ajouter une variante au Tour c’est-à-dire l’aspect touristique.

Pour les 10 étapes de ce Tour, les protagonistes parcourront une distance de course de 1205 km et une distance de transbordement de 1058 km soit une distance totale de 2263 km. Par rapport aux pays invités, le Tour va ratisser large en fonction de ses moyens. Ainsi il est prévu d’inviter des pays des quatre coins de l’Afrique, mais aussi une équipe asiatique dans le cadre de nos relations avec la Chine, et une équipe de l’Océanie. Déjà, le Maroc et l’Angola feront leur retour. La course contre la montre à la première étape permet de donner l’avant-goût aux amoureux de la petite reine et de préparer les autres régions à l’accueillir. Et cela donnera aussi une visibilité additionnelle aux sponsors et autres partenaires du Tour. Le président Yanesmanegré Bruno Sawadogo lancera un appel aux sponsors et autres partenaires apporter leurs contributions à la réussite du Tour du Faso 2019.

Firmin OUATTARA



38
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Les frondeurs du CDP reviennent à la charge

Décidément, les frondeurs (si on peut les appeler ainsi) du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) ne démordent pas. Après avoir eu gain de cau...

20/09/2019

Police nationale, il y a quelque chose qui ne va pas

Les signes, depuis longtemps et particulièrement ces derniers temps, au sein de la police nationale, montrent qu'au sein de la troupe, il y a des pr...

19/09/2019

On a marché puis on s’est fouetté : maintenant on fait quoi ?

La police a réprimé la marche de l'Unité d'action populaire parce que le gouvernement a estimé qu'elle était illégale car ne remplissant pas les 15 jou...

18/09/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





22:47:27