Élimination de Rahimo FC en ligue des champions : Leçons à tirer de la première expérience africaine

27/08/2019
00:00

L’apprentissage se fait dans la douleur pour le champion sortant du Burkina Faso en campagne africaine. Fort d’un résultat positif soit une victoire d’1 but à 0 au match aller à domicile, l’équipe de Rahimo FC à été laminée (5- 0) au match retour par Enymba du Nigéria. La jeune formation de Bama quitte donc la ligue africaine des champions dès le tour préliminaire.

L’aventure s’arrête donc pour la jeune formation de Bobo-Dioulasso dès le tour préliminaire de ligue africaine des champions. Les académiciens de Bama ont vu la marche trop grande pour eux au match retour contre Enymba IFC du Nigéria. Battu 5 buts à 0, le champion du Fasofoot quitte la prestigieuse compétition du continent prématurément. Opposé à une équipe très expérimentée dans cette compétition, les joueurs de Rahim Ouédraogo ont mesuré l’écart de niveau entre le championnat local et la campagne africaine. Dur donc l’apprentissage au haut niveau. Et pourtant, nos braves champions, pour leur première sortie en campagne africaine, étaient bien partis avec une victoire à domicile. Mais comme le mal de nos équipes au Burkina Faso est qu’il voyage très mal, il fallait attendre le match retour pour se faire une idée. Cette défaite synonyme d’élimination est à mettre à l’actif de l’apprentissage. C’est surtout le score qui reste perplexe. 5 buts à 0! Jusque là, les académiciens n’ont encaissé autant de buts. Mais au Nigéria, le représentant du Burkina Faso à la ligue des champions a joué à 10 contre 11 pendant plus de 81mn. Cela laisse forcement des traces à tous les niveaux. Et comme le dit l’adage, «le vin est tiré, il faut le boire». Ensemble, Rahim Ouédraogo et ses joueurs doivent tirer les leçons de cette participation en campagne africaine et se remettre très vite au travail pour une autre place la saison prochaine. Pour cela, la jeune équipe de Bama, doit une fois encore faire montre de sa supériorité pendant le championnat national et la coupe du Faso. Ce n’est qu’à ce prix qu’ils pourront se forger une expérience et pourquoi pas prétendre à disputer les phases de poule de la ligue des champions et de la coupe CAF un jour.

Firmin OUATTARA



72
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Le problème du Burkina, c’est la longévité au pouvoir

On fait semblant de ne pas voir le problème qui se pose au Burkina Faso. Alors qu'il suffit tout simplement de faire un pas en arrière, juste en 2014 p...

13/11/2019

Le problème du Burkina, c’est la longévité au pouvoir

On fait semblant de ne pas voir le problème qui se pose au Burkina Faso. Alors qu'il suffit tout simplement de faire un pas en arrière, juste en 2014 p...

13/11/2019

A quoi servent-elles, toutes ces condamnations hypocrites ?

Ils ont depuis longtemps cette habitude de se précipiter et de répandre dans les médias, à travers des déclarations pour condamner les attaques terrori...

06/11/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





13:58:51