Camp vacance médical : Le centre Ahmadiyya veut améliorer la santé de la population

28/08/2019
00:00

Du 23 au 24 août 2019, la communauté Ahmadiyya au Burkina Faso a organisée un camp vacance médical. Ce camp consistait à offrir des séances gratuites de dépistage du diabète, du cancer du col de l’utérus ainsi que de plusieurs pathologies au profit de la population.

 

Selon Souleymane Kaboré, l’administrateur général du centre médical Ahmadiyya, en Afrique, notamment au Burkina Faso, le coût des soins n’est pas toujours à la portée de la population. Pour ce faire, mieux vaut prévenir les maladies. Ce qui revient moins cher. C’est dans cette optique que la communauté Ahmadiyya au Burkina Faso en vue d’aider les populations défavorisées initie chaque année un camp médical. Ce camp a pour objectif de permettre de faire des dépistages gratuits au profit de la population et d’informer les participants de leurs états et statuts afin qu’ils prennent des dispositions utiles pour mieux se soigner. Et dans la mesure de ses possibilités, le centre offre également des soins. Selon l’administrateur général du centre médical Ahmadiyya, Souleymane Kaboré, « C’est ainsi que dans ce camp, 100 opérations de cataracte seront gratuites. Les cas qui seront dépistés seront rapidement pris en charge». De l’avis de Dr Saud Nasir, médecin généraliste, ce camp médical de dépistage et de sensibilisation concerne aussi certaines maladies qui sont en réalité des problèmes de santé publique que sont l’hypertension artérielle, le diabète, en plus d’une promotion de la planification familiale. Toutes ces activités selon lui, rentrent dans le cadre de la santé du pays. Pour ce faire, il a invité les populations à y prendre part. Pour cette année, la Jama’at islamique Ahmadiyya du Burkina Faso a bénéficié de l’accompagnement des partenaires, à savoir l’association des étudiants en médecine, des prestataires qui prestent au centre médical Ahmadiyyaet dans d’autres structures et qui ont voulu prester en bénévolat. Outre ceux-là, il y a l’Organisation non gouvernementale (ONG) Voix de femme qui a bien voulu accompagner le centre en mettant à sa disposition un certain nombre de kits.

Aïcha TRAORE



78
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Le problème du Burkina, c’est la longévité au pouvoir

On fait semblant de ne pas voir le problème qui se pose au Burkina Faso. Alors qu'il suffit tout simplement de faire un pas en arrière, juste en 2014 p...

13/11/2019

Le problème du Burkina, c’est la longévité au pouvoir

On fait semblant de ne pas voir le problème qui se pose au Burkina Faso. Alors qu'il suffit tout simplement de faire un pas en arrière, juste en 2014 p...

13/11/2019

A quoi servent-elles, toutes ces condamnations hypocrites ?

Ils ont depuis longtemps cette habitude de se précipiter et de répandre dans les médias, à travers des déclarations pour condamner les attaques terrori...

06/11/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





13:34:34