Police municipale de Bobo : Des engins volés restitués à leurs propriétaires

03/09/2019
00:00

C’est ce lundi 2 septembre 2019 qu’a été rendu public le rapport des statistiques annuelles des enregistrements de la police municipale. Le bilan des saisies et la restitution des engins étaient à l’ordre du jour. Plusieurs personnes y étaient présentes et ont pu donc récupérer leurs engins.

 

Le directeur de la police municipale de Bobo, Seydou COULIBALY a fait le constat il y a quelques semaines avec ses agents: plusieurs engins circulaient en ville sans système d’éclairage. C’est ainsi que l’opération de contrôle du samedi 31 août a été mise en place. A l’occasion, des engins volés ont été retrouvés. La restitution de ces engins volés à leurs propriétaires, a été faite ce lundi 2 septembre. En présence de la presse pour lancer un message de sensibilisation à la population afin qu’elle comprenne qu’au-delà des contraventions à payer, il y a aussi des bénéfices assez importants pour les honnêtes citoyens. Les présumés voleurs des engins seront mis à la disposition du commissariat central de police nationale de Bobo, de la gendarmerie ou du parquet. Au cours de cette opération plus de 300 motos ont été saisies.

Germain BADO, un commerçant de bétail et vivant à Réo est heureux de récupérer sa moto volée à Koudougou et retrouvée à Bobo-Dioulasso par les agents de la police municipale. «Je gardais ma moto chez un vieux à Koudougou et je la récupérais dès que je rentrais de Réo. Un jour à mon retour, je n’ai plus retrouvé la moto. Et c’est avant-hier (ndlr: samedi 31 août 2019) que j’ai été appelé par la police, m’informant que ma moto a été retrouvée. Je la remercie vraiment. Je suis très content d’avoir retrouvé ma moto. Ils ont fait du bon boulot et je n’ai pas payé de frais en plus. J’ai seulement amené mes documents d’identité et les papiers de la moto», dit Germain.

Lorsqu’un engin est saisi, et qu’on ne retrouve pas le propriétaire pour le lui restituer, il est mis en vente aux enchères après un délai fixé par le procureur.

Du 1er au 31 août 2019, plus de 10 000 engins et documents ont été saisis par la police municipale de Bobo, notamment des engins à deux roues, des voitures et des tricycles.

Linda GUEYE

Bintou OUATTARA

Stagiaires



80
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Ces affaires qui n’arrangent pas le président Roch Kaboré

C'est aujourd'hui mercredi 26 février qu'une quarantaine d'organisations syndicales va se réunir à partir de 15 heures pour définir la conduite à tenir f...

26/02/2020

Application de l’IUTS, c’est plutôt une question d’opportunité

L'application de l'Impôt unique sur les traitements et salaires des agents du public va continuer de rythmer le climat social au Faso. Jusqu'à ce que... ...

25/02/2020

Les Bobolais veulent leur hôpital «chinois»

Après le rétablissement de la relation diplomatique, en mai 2018, le Burkina Faso et la République populaire de Chine œuvrent de façon inlassable pour le...

21/02/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





19:31:19