Hong Kong : « La violence nuit à sa stabilité, empêche son développement », selon un expert américain

04/09/2019
00:00

Pour l’expert américain de renommée mondiale, Robert Kuhn, les actes de violence commis par les saboteurs et le chaos qu'ils ont entraîné à Hong-Kong nuisent à la stabilité de cette région administrative spéciale chinoise et font obstacle à son développement économique.

 

Le président de la Kuhn Foundation, Robert Kuhn, dans un entretien à Xinhua a indiqué que la violence à Hong-Kong n'affecte rien d'autre que la vie du peuple. Du coup, elle compromet la stabilité qui est pourtant nécessaire pour le développement. Il ne pense pas que cela serve, dans quel que cas que ce soit, les intérêts du peuple de Hong-Kong. Qualifiant Hong-Kong d'un "des meilleurs endroits au monde" pour faire des affaires, Robert Kuhn a fait remarquer que cette violence sème le chaos dans ce pays et "porte atteinte à sa stabilité, à son Etat de droit, à sa capacité à poursuivre tous les développements qu’il a connus depuis des années. "Hong-Kong a été le véhicule par lequel les investisseurs étrangers et les entreprises ont fait des affaires en Chine", a précisé Robert Kuhn. Il ajoute que la rétrocession de Hong-Kong en 1997 avait fait la preuve "de l'intégrité territoriale et de la grande civilisation de la Chine". Faisant état des rassemblements illégaux survenus récemment à l'aéroport international de Hong-Kong, au cours desquels deux citoyens de Chine continentale ont été malmenés et détenus de façon illégale, l’expert américain a affirmé que cela était "vraiment extrême" et "tout simplement inacceptable". Notant que le gouvernement central chinois avait respecté le principe "un pays, deux systèmes". Il a estimé qu'il était important de comprendre que "les autorités centrales feront tout leur possible pour soutenir le gouvernement local".

Jules TIENDREBEOGO



46
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Une fois au pouvoir, ils oublient et veulent rester

Qui aurait cru qu'une fois au pouvoir, Alpha Condé allait avoir des intentions de réviser la Constitution de son pays pour briguer un troisième mandat ...

17/10/2019

Ils ont définitivement tué et enterré Thomas Sankara

Quand on observe de près les manifestations qui sont organisées pour commémorer les dates anniversaires de Thomas Sankara, ancien président du Burkina ...

16/10/2019

Etat-Secteur privé, et pourtant ça bouge !

A écouter les discours prononcés à la cérémonie d'ouverture de la rencontre Etat-secteur privé, rebaptisée Cadre de concertation et de dialogue Etat/Se...

15/10/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





14:39:18