Production cotonnière dans la commune de Ouo : Les « plants mâles » pourraient compromettre les prévisions

17/09/2019
00:00

La production de coton est l’une des activités des agriculteurs de la commune de Ouo. Pour cette campagne, la Société burkinabè des fibres textiles (SOFITEX) a fait des réaménagements en vue d’encourager les producteurs du pays. Cependant, ceux de Ouo rencontrent un problème.

Il ressort qu’il y a des plants de coton dont les fleurs donnent des gousses qui ne contiennent pas des fibres. Les producteurs les appellent les «plants mâles». Une visite a conduit une équipe dans le champ de champ de coton de 7 ha de Frédéric KO. Lui et son fils sont occupés à arracher des plants de coton qu’ils appellent des «plants mâles», donc improductifs. Sur chaque ligne, ces genres de plants se comptent par dizaines. Selon monsieur KO, cela aura sans doute des répercussions sur la production de leur Groupement de producteur de coton (GPC). «Nous ne comprenons pas ce qui se passe; dans le temps passé nous n’avons pas connu une situation de ce genre. On aura moins de tonnes de coton que ce qu’on espérait », se désole monsieur KO avec un ton de déception.

A la question de savoir si les agents en charge de l’agriculture sont informés, il nous répond qu’ils sont bien au courant. «Mais, que peuvent-ils faire à cette étape de la production ? », se demande-t-il.

Monsieur Frédéric KO a entrepris avec les autres membres du bureau à effectuer une tournée pour donner des conseils, superviser et encourager les producteurs de leur GPC. En cette saison agricole, Frédéric KO a produit en plus du coton, plus de 04 ha de maïs, 0,75 ha de riz, ainsi que du sorgho et de l’arachide.

Lassina COULLIBALY dit LassCoul



100
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Crise foncière, comme s’ils n’en ont plus peur

Tout le monde est unanime, la prochaine crise qui va secouer sérieusement et durablement le Burkina Faso, c'est bien la crise foncière. Malgré la sensi...

05/06/2020

Présidentielle et législatives, l’opposition coince le pouvoir

La présidentielle et les législatives se tiendront à bonne date. Avait déclaré Simon Compaoré, le président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP...

04/06/2020

S’ils ont pleuré, c’est parce qu’ils n’en peuvent plus

A Pama, les populations, majoritairement des femmes, ont marché et pleuré lundi 1erjuin 2020 pour demander le départ des Forces de défense et de sécurit...

03/06/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





09:55:07