Centre de formation professionnelle et industrielle de Bobo : La première et la deuxième promotion sont sorties

25/09/2019
00:00

Les cuvées 20018 et 2019 du Centre de formation professionnelle industrielle de Bobo (CFPI-B) sont sur le marché de l’emploi. La cérémonie de la sortie des apprenants a eu lieu ce samedi 21 septembre 2019 au sein du centre.

C’est Souleymane OUATTARA, directeur général du CFPI-B qui a pris la parole en premier pour souhaiter la bienvenue à tous et remercier sincèrement Alassane Bala SAKANDE, président de l’Assemblée nationale pour son soutien en tant que parrain de cette cérémonie. Il fait une brève présentation du CFPI-B en donnant les critères de recrutement et les résultats aux examens nationaux. A la session d’août 2019, le CFPI-B a fait un taux de succès de 98,27% au Brevet professionnel de technicien (BPT) sur 125 candidats présentés. Les candidats au Brevet professionnel de technicien spécialisé (BPTS) ont enregistré un taux de réussite de 100% durant les sessions de 2018 et 2019. Pour terminer son discours, il a évoqué une difficulté majeure que le CFPI-B rencontre. Il s’agit de l’état de la voie d’accès au centre longue de 3 kilomètres qu’ils souhaiteront voir bitumée avec de l’éclairage public.

Honoré KINI, représentant des apprenants des deux promotions a pris la parole pour remercier tous les acteurs qui ont permis leur formation. Il affirme qu’ensemble, les deux promotions ont choisi comme nom de baptême«persévérance» car pour eux, la réussite de leur carrière professionnelle ne peut se réaliser que s’ils sont persévérants. Et au nom de tous les apprenants, il formule quelques doléances pour lesquelles ils espèrent avoir gain de cause pour faciliter leur insertion sociale. Il s’agit d’une demande de bourses de perfectionnement en République populaire de Chine afin de pouvoir bénéficier d’une formation complémentaire pour plus de professionnalisme afin de pouvoir intervenir sur des circuits électriques haute tension et basse tension. Ils souhaitent avoir aussi un appui pour leur insertion professionnelle dans les entreprises et une rencontre d’échanges avec le parrain ainsi qu’avec le ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes.

Selon le ministre, toutes les doléances de ces apprenants sont prises en compte. Avec les partenaires de la Chine, ils ont déjà envisagé le départ d’une vingtaine de jeunes en Chine pour des formations de perfectionnement d’ici la fin de l’année. Salifo TIEMTORE invite les apprenants à «voir grand et à couper grand». «Au regard des résultats atteints de plus de 98% comme taux de succès en général, c’est une fierté pour les autorités locales qui abritent ce centre mais aussi pour ces apprenants, leurs parents... La formation professionnelle est la mieux indiquée pour avoir de l’emploi. Notre vision c’est de faire en sorte que le coût de la formation puisse baisser, que l’on augmente le niveau de formation, le nombre de métier dans lequel on doit former et le nombre d’apprenants. Car nous voulons que l’on ne parle plus de manque d’emplois au Burkina Faso», dit-il.

Les deux premiers de chaque spécialité ont étéprimés avec des plaques solaires offertes par la Chine, des caisses à outils etc. Des prix spéciaux aussi été offerts aux meilleures filles de chaque promotion.

Mambouno Bintou OUATTARA/Stagiaire



86
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Une année scolaire ni blanche ni noire

gouvernement a enfin tranché. Tous les élèves en classe d'examen vont composer. Tandis que l'année est terminée pour ceux des classes intermédiaires. Des...

29/05/2020

Et si Roch avait débuté le nettoyage autour de lui !

L'arrestation et la détention de l'ancien ministre de la Défense nationale et des Anciens combattants, Jean-Claude Bouda, doit sonner comme la volonté du...

28/05/2020

Et si on respectait toutes les règles du jeu pour éviter le désordre social ?

Si un mal peut avoir un côté positif, la maladie à Coronavirus devait servir de pédagogue en matière de civisme. Obéir pour raison de santé publique comm...

27/05/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





13:23:26