Culture : Une rentrée artistique au Centre Siraba

26/09/2019
00:00

Connu pour son animation culturelle de Bobo-Dioulasso, le Centre culturel Siraba ne cesse d’innover. C’est ainsi que le vendredi 20 septembre 2019, il a réuni plusieurs acteurs culturels. C’était à l’occasion de sa première rentrée artistique.

Du théâtre, de la danse, de la musique, des chants populaires… sont entre autres, des séquences qui ont constitué la soirée de cette rentrée artistique du Centre Siraba. Plusieurs artistes et groupes d’animations de la ville de Bobo-Dioulasso ont pris part à cette soirée. De jeunes amoureux des planches (théâtres), ont appris des b.a.ba de l’art dramaturge. En quelques jours d’apprentissage, ces derniers sont capables de vous épater par leur maîtrise de la scène. La pièce de théâtre introductive jouée par ses jeunes apprenants en est une preuve. Souleymane Koumaré, président du Centre Siraba, justifie cette rentrée artistique, par l’engagement de sa structure à contribuer davantage à l’animation culturelle de la cité. «A partir de ce soir (ndlr: 20 septembre 2019), il y aura presque chaque jour une animation culturelle au niveau du Centre. Nous allons également permettre à ceux qui sont intéressés, à se faire former dans des disciplines culturelles au choix. Cette rentrée artistique est donc un regroupement pour nous afin de mieux animer la cité et former d’autres artistes». Le balafon, le djembé, le N’goni et bien d’autres instruments musicaux africains ont été au rendez-vous de cette première rentrée artistique du Centre Siraba. Vous qui rêvez d’embrasser une carrière artistique, rendez-vous donc au Centre Siraba pour vous faire former dans votre domaine préféré.

Souro DAO



83
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Crise foncière, comme s’ils n’en ont plus peur

Tout le monde est unanime, la prochaine crise qui va secouer sérieusement et durablement le Burkina Faso, c'est bien la crise foncière. Malgré la sensi...

05/06/2020

Présidentielle et législatives, l’opposition coince le pouvoir

La présidentielle et les législatives se tiendront à bonne date. Avait déclaré Simon Compaoré, le président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP...

04/06/2020

S’ils ont pleuré, c’est parce qu’ils n’en peuvent plus

A Pama, les populations, majoritairement des femmes, ont marché et pleuré lundi 1erjuin 2020 pour demander le départ des Forces de défense et de sécurit...

03/06/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





10:48:14