Education dans les Hauts-Bassins : Le Conseil régional engagé à l’améliorer

04/10/2019
00:00

«L’éducation est la clef de voûte de tout développement», dit-on. Il se trouve que le système éducatif burkinabè connait des difficultés. Pour apporter sa pierre à son amélioration, le Conseil régional (CR) des Hauts-Bassins a initié des assises régionales sur l’éducation. Les travaux ont lieu les 3 et 4 octobre 2019 à la Maison de la culture Mgr Anselme Titianma Sanon de Bobo-Dioulasso.

En adhérant aux Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), le Burkina Faso s’était engagé à réaliser l’Education pour tous (EPT) en 2015. Malgré les efforts consentis par les différents acteurs de l’éducation, cet objectif est loin d’être une réalité au pays des Hommes intègres. D’aucuns demanderont pourquoi, c’est le Conseil régional plutôt que les ministères en charge de l’éducation qui organise cette activité. Avec la décentralisation, l’Etat central a transféré un certain nombre de compétences dont le secteur de l’Education aux collectivités territoriales. C’est ainsi que la région a reçu compétence sur: la participation à la prise en charge de l’enseignement préscolaire, du développement de l’enseignement primaire, la construction et la gestion des établissements post-primaires et secondaires, du développement de l’enseignement supérieur. C’est fort de ces prérogatives et des difficultés que rencontre le système éducatif dans sa région, que le Conseil régional des Hauts-Bassins a initié la réflexion sur le thème de «l’accès à l’éducation dans les différents ordres d’enseignement dans la région des Hauts-Bassins: état des lieux et perspectives». Pour alimenter les échanges, 4 communications seront faites. Elles portent sur: l’éducation préscolaire, primaire et non-formelle; l’enseignement post-primaire et secondaire; l’enseignement supérieur; l’Organisation Dupont pour le développement social (ODDS). Il s’agit pour les participants de: faire un diagnostic de l’accès à l’éducation dans la région des Hauts-Bassins; proposer des solutions pour améliorer l’accès à l’éducation dans la région; formuler des recommandations et orientations stratégiques pour la réussite de la mise en œuvre des solutions proposées.

Pour Kalifa Traoré, SG du ministère de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion de Langues nationales (MENAPLN) et représentant les co-présidents de ces assises,les ministères en charge de l’Education attendent avec impatience les conclusions de ces assises régionales sur l’Education dans les Hauts-Bassins. Il est convaincu que d’autres régions vont s’en inspirer. Et le MENAPLN entend capitaliser ces travaux par l’organisation d’assises nationales sur le système éducatif burkinabè. C’est pourquoi, au nom du MENAPLN, Stanislas Ouaro et du ministre Alkassoum Maïga en charge de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, les co-patrons, félicité le Conseil régional pour son initiative.

Encadré

Engagements du CR/Hauts-Bassins en faveur de l’éducation

En 2017, 440960397 FCFA investis pour la construction de salles de classe, de nouveaux CEG et la normalisation de CEG en lycées.

En 2018, 92937898 FCFA investis pour la construction de 2 CEG et 2 salles de classe. A cela il faut ajouter l’acquisition de 550 tables-bancs, 10 bureaux, 10 chaises, 10 armoires métalliques et du matériel informatique pour équiper les lycées et collèges de la région.

En 2019, 130 millions FCFA sont engagés pour la construction de 2 CEG, la réalisation de tables-bancs, de forage et de latrines.

Aly KONATE

alykonat@yahoo.fr



68
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

La culture contre le terrorisme, la bonne vision du ministre Sango

Le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme a organisé un forum sur la culture comme une autre arme contre le terrorisme. Car, pour Abdoul Kari...

17/01/2020

Grèves à répétition dans le transport, attention !

Le monde des transporteurs est encore secoué par une grève. Cette fois-ci, ce sont les transporteurs eux-mêmes qui ont décidé d'arrêter le travail si l...

16/01/2020

Ils sont revenus de Pau et la lutte continue

Du conclave de Pau entre Emmanuel Macron le président français et les cinq chefs d'Etat du G5 Sahel, on peut tout simplement retenir que ces derniers o...

15/01/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





04:38:18