Hauts-Bassins : Redevabilité des élus nationaux de la région

29/10/2019
00:00

Les députés ont organisé leur journée de redevabilité le samedi 26 octobre 2019. Cette rencontre s'est tenue dans la salle de conférences de la Chambre de commerce et de l'industrie de Bobo-Dioulasso.

La rencontre a débuté avec le mot de bienvenue et d'encouragement du maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Bourahima Sanou. C'était une rencontre entre les élus consulaires de la Chambre de commerce et les députés de la région des Hauts-Bassins. Cette initiative vient des députés, car l'avenir du Burkina Faso, surtout la question économique nous concerne tous. Après avoir participé à la rencontre "État / Secteurs privés" où des coopérateurs économiques ont exposé les difficultés qu'ils rencontrent, ils se sont dits qu'il est temps de se concerter pour palier ces problèmes de la région. Sur 10+1 députés, 3 étaient absents pour des raisons diverses. Les représentants de la Nation ou députés sont répartis comme suit : 6 députés ressortissants du Houet, 2 du Kénédougou, 2 du Tuy et 1 député national élu du Houet. Les points abordés après le bref rappel de l'historique lors de l'entretien, sont les missions du parlementaire où le Parlement est constitué d'une seule chambre qui est l'Assemblée nationale dont les membres sont appelés députés et que la durée du mandat est de 5 ans. Le Parlement a pour rôle d'exercer le pouvoir législatif. Les députés votent les lois, consentissent l'impôt et contrôlent l'action du gouvernement. C'est-à-dire que c'est celui qui fait les lois, les modifie et les interprète. Le point suivant est qu'il est interdit à tout élu de cumuler sa fonction de député avec toute autre fonction afin d'éviter d'éventuels conflits d'intérêts. Le mandat du député est incompatible avec un certains nombre de fonction tels que : président d'institutions, chef de société d'État, président de conseil d'administration d'une société... Les types d'incompatibilité sont au nombre de deux : l'incompatibilité relative et celle absolue. Également, le bureau de l'Assemblée nationale se renouvelle chaque année et c'est uniquement le président qui ne change pas. Parmi les organes de l'Assemblée nationale, il y a ce qu'on appelle la conférence des présidents. Enfin, les groupes parlementaires, c'est un groupement de députés qui se sont basés sur leur affinité politique. Il a pour but d'améliorer les points de vue et positions de ses membres face à une situation donnée, la facilitation de la communication entre le président et les députés d'administration du Parlement, une meilleure structuration de la prise de la parole lors des débats parlementaires. Quant à l’honorable Moussa Zerbo, député national "c'est nous les députés qui sommes allés vers les élus consulaires pour partager avec eux, ce que nous faisons. Pour ce qui est de l'aéroport de Bobo-Dioulasso, j'ai été le président qui a conduit ces missions d'information sur les réalisations de l'aéroport. L'aéroport ne sera pas fermé. Nous mettons tout en œuvre pour que cela n'arrive pas".

Rahinatou KOUDA/ Stagiaire



23
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Gouvernement/agents de santé, que chacun prenne ses responsabilités

Les travailleurs, militants de quatre syndicats des agents de santé sont repartis hier en grève. Pour la énième fois, est-on tenté de dire. Parce que l...

21/11/2019

Et si les Burkinabè en voulaient à la France pour rien !

Une certaine opinion anti-France est en train de se forger au Burkina Faso. Tout simplement parce que des Burkinabè accusent la France de ne rien faire...

20/11/2019

Insécurité, malgré tout le Faso reste débout et avance

Si les terroristes qui attaquent le Faso pour des raisons diverses (à en croire le ministre de la Sécurité) croient qu'ils vont faire fléchir ce peuple...

18/11/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





13:16:58