Tour du Faso 2019 : Bassirou Nikiéma grappille 11 secondes au maillot jaune rwandais

30/10/2019
00:00

La 5ème étape du Tour du Faso disputée hier 29 octobre entre Boussé - Ouahigouya, distant de 135,5 km a été enlevée par le Belge Kesteloot Jereon. A cette étape, le Burkinabè Bassirou Nikiéma grimpe à la troisième place au classement général. Il grignote 11 secondes au maillot jaune actuel, le Rwandais Mugisha Moïse.

Cette étape parrainée par le Fonds national de promotion des sports et des loisirs, a été courue en 3 heures 03 minutes 40 secondes soit une vitesse moyenne de 44,264 km/h. Sur les terres du Naaba Kiiba, les statistiques montrent que sur les 24 derniers passages du Tour du Faso, 6 ont été gagnés par des Burkinabè. C’est dire que la bataille autour du maillot jaune à Ouahigouya allait être très rude. A cela, il faut ajouter le mauvais état du tronçon Boussé - Ouahigouya. Détenteur du maillot jaune, le Rwanda avait toutes les raisons de contrôler cette course. Et comme l’a dit le capitaine des Etalons cyclistes, Abdoul Aziz Nikiema, «les Rwandais n’ont pas voulu laisser l’échappée partir tôt de peur d’être épuisés. Ils ont laissé l’échappée partir au deuxième point chaud et comme ils sont costauds, ils l’ont rattrapé dans les deux derniers kilomètres».

Bassirou Nikiéma marque des points lors des deux sprints intermédiaires

A Arbollé, il devance le Suisse Dôring Jonas et l’Algérien Mohamed Bouzidi. A Yako également il prend du large sur un autre Algérien, Hamza Mansouri mais, ne figurera pas au dernier sprint intermédiaire à Gourcy où l’Angolais Gabriel Dala s’impose devant Salifou Yerbanga et le Belge Kesteloot Jereon. A 6 km du premier passage sur la ligne d’arrivée, le Belge décide d’aller seul. Il est poursuivi par Salifou Yerbanga. Mais ce dernier va s’imposer en solo devant Bassirou Nikiéma et Abdoul Aziz Nikiema. Les Etalons n’abdiqueront pour le maillot jaune et comme l’a dit Abdoul Aziz Nikiema «Bassirou remonte au classement. Ce qui veut dire que ce n’est pas encore terminé. Ils ne pourront pas nous maîtriser jusqu’à la fin. L’étape de Sindou sera très importante, sans oublier celle de Dédougou – Bobo ». La 6ème étape sera courue ce mercredi 30 octobre 2019 entre Ouagadougou - Koudougou long de 118,3 km.

Fonds national pour la promotion du sport, parrain de l’étape Boussé - Ouahigouya.

Le Fonds national pour la promotion du sport, bras financier du ministère des Sports et des Loisirs, est présent sur le Tour du Faso. Après avoir offert des vélos à la Fédération de cyclisme, il accompagne l’organisation de la grande messe de la petite reine continentale. Son Directeur général, Steve Marc Sanou pense que la mission de son institution est multidisciplinaire. «Tous les évènements majeurs qui relèvent du domaine du sport, que ce soit le Tour du Faso et les autres disciplines sportives ont toujours bénéficié de l’accompagnement du Fonds. A cet égard, chaque fois que le ministère veut agir, il le fait à travers le Fonds. Le Fonds intervient aussi pour renforcer les capacités en matière logistique de la Fédération burkinabè de cyclisme par l’acquisition de vélos professionnels. Notre mission première est de mobiliser les ressources financières en vue de soutenir les actions de promotion du sport et des loisirs».

Firmin OUATTARA, envoyé spécial sur le Tour



17
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Le problème du Burkina, c’est la longévité au pouvoir

On fait semblant de ne pas voir le problème qui se pose au Burkina Faso. Alors qu'il suffit tout simplement de faire un pas en arrière, juste en 2014 p...

13/11/2019

A quoi servent-elles, toutes ces condamnations hypocrites ?

Ils ont depuis longtemps cette habitude de se précipiter et de répandre dans les médias, à travers des déclarations pour condamner les attaques terrori...

06/11/2019

N’en pouvant plus, ils tirent à boulets rouges sur Roch et son pouvoir

Le cinquième anniversaire de l'insurrection populaire, et les dernières attaques terroristes, ont donné l'occasion de savoir combien les Burkinabé, dan...

05/11/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





17:37:08