Accès à l’énergie en milieu rural : Le ministre Bachir Ismaël Ouédraogo vérifie des installations dans la région de Bobo-Dioulasso

05/11/2019
00:00

Soucieux de relever le défis énergétique pour 45 pour cent des burkinabé en 2020, le ministre de l’Energie joint l’acte à la parole dans la région de bobo et vérifie l’avancée des travaux sur deux chantiers à l’issue d’une signature de convention avec la société Africa Ren.

Dans la matinée du vendredi 31 octobre 2019 le ministre de l’Energie Bachir Ismael Ouédraogo a présidé la signature du protocole d’accord avec la société Africa Ren pour la réalisation de la centrale solaire 30 de Mégawats dans un village de l’Arrondissement 6 de Bobo-Dioulasso. La signature de convention a eu lieu à la mairie dudit arrondissement en présence d’officiels dont le maire Hypolite Sitlè Sanou. Cette infrastructure énergétique s’accompagne d’un volet social non moins important au bénéfice des populations riveraines, dont l’électrification au solaire de centres de soins et établissements scolaires. A l’occasion, le ministre a insisté sur l’importance de l’accès à l’énergie continue et moins cher pour tous les burkinabé et la maîtrise de toute la chaîne de production au plan national. D’où l’engagement de son ministère à traduire en réalité cette ambition pour 45 pour cent de burkinabé en 2O2O, dans la perspective d’une couverture totale, universelle, dans ce domaine dans un délai raisonnable dans notre pays! «C’est possible!» affirme le Docteur Bachir Ismael Ouédraogo! Le ministre en veut pour preuve, entre autres, la qualité de l’expertise nationale en la matière, à l’image de l’équipe burkinabé qui a travaillé avec Africa Ren du Sénégal pour mettre sur pied ce projet.

Africa Ren signe et promet : «Nous serons dans les délais sans vous décevoir»

Prenant la parole au nom de sa structure, M. Mamadou Sow a témoigné de son intérêt pour tous les aspects de ce projet à plus d’un aspect important, créateur d’emplois directs et indirects, avec un important volet social. Il a assuré que son équipe est assez bien outillée pour mener à bien les travaux dans le respect des normes en la matière et dans les délais concertés. Les deux parties ont signé le protocole d’accord dans une ambiance de confiance réciproque exprimée par des mots courtois.

Le ministre accompagné d’une délégation de la mairie de l’arrondissement 6 a ensuite effectué des visites sur le terrain dans les villages de Logofourousso et de Kadomba Pour constater la mise en œuvre de la politique énergétique gouvernemental dans la région en matière de réalisations en faveur des populations, selon les instructions du président Roch Marc Christian Kaboré depuis un Conseil des Ministres tenu en Novembre 2018. Dans ces localités, les installations sont en bonne partie réalisées au plan social, mais les populations ont exprimé plusieurs doléances dont le ministre a pris bonne note. Certaines de ces doléances sont d’ailleurs prévues pour le prochain budget étatique.

Sibiri SANOU



10
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Le problème du Burkina, c’est la longévité au pouvoir

On fait semblant de ne pas voir le problème qui se pose au Burkina Faso. Alors qu'il suffit tout simplement de faire un pas en arrière, juste en 2014 p...

13/11/2019

A quoi servent-elles, toutes ces condamnations hypocrites ?

Ils ont depuis longtemps cette habitude de se précipiter et de répandre dans les médias, à travers des déclarations pour condamner les attaques terrori...

06/11/2019

N’en pouvant plus, ils tirent à boulets rouges sur Roch et son pouvoir

Le cinquième anniversaire de l'insurrection populaire, et les dernières attaques terroristes, ont donné l'occasion de savoir combien les Burkinabé, dan...

05/11/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





17:38:04