Festival ‘’Wan Bwamu Sin’’ : Les organisateurs rassurent

06/11/2019
00:00

Les organisateurs du Festival ‘’Wan Bwamu Sin’’ ou 48 h du Bwamu en mouvement ont animé une conférence de presse le 1er novembre 2019 à Dédougou. Face aux journalistes, le comité présidé par Benjamin Kohoun, par ailleurs président de l’association Wan Bwamu Sin, a expliqué les grands axes du festival et s’est voulu rassurant quand à la tenue effective de la manifestation les 29 et 30 novembre prochains.

La 1ère édition du festival ‘’Wan Bwamu Sin’’, placée sous le thème:« Bwamu terre de diversité culturelle et promotion de la cohésion sociale», se tiendra du 29 au 30 novembre 2019 à la place des martyrs de Dédougou. L’événement est placé sous le patronage du Chef de canton et sous le parrainage artistique de Bakary Dembélé. L’association Wan Bwamu Sin (où il fait beau vivre en langue Bwamu), initiateur du festival compte par là apporter sa touche à la sauvegarde de la culture Bwa. Face aux hommes de media, le président Benjamin Kohoun et ses camarades ont présenté une culture en voie de déperdition. «Il y a péril en la demeure, car aujourd’hui, le Bwamu est entrain de s’éteindre comme du feu. Faut-il le laisser s’éteindre? Non! C’est pourquoi nous avons pris l’engagement de la restaurer», explique-t-il. Selon M. Kohoun, «la tâche ne sera pas du tout aisée, mais ce dont je suis sûr, mes camarades et moi sommes engagés et il n’y a pas de raison que nous ne réussissons pas ce pari». Pour cette première édition, les organisateurs promettent offrir un festival grandeur nature à la citée de Bankuy. Outre la musique du terroir Bwa qui sera à l’honneur avec de artistiques comme Bakary Dembélé, Bi Nabié, les milliers de festivaliers attendus auront aussi droit à une exposition d’art culinaire de mets en produits locaux et une conférence débats sur le thème de l’édition qui sera animé par le Dr Dramane KONATE. La parenté à plaisanterie figure également au programme des activités du festival. A ce jour, le comité d’organisation assure avoir déjà réuni au moins 40% du budget nécessaire à la tenue de la manifestation. Crée en février 2019, l’association Wan Bwamu Sin a entre autres missions de contribuer à la pérennisation de la culture Bwa et à la cohésion sociale entre les différentes communautés.

Ousmane TRAORE



17
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Gouvernement/agents de santé, que chacun prenne ses responsabilités

Les travailleurs, militants de quatre syndicats des agents de santé sont repartis hier en grève. Pour la énième fois, est-on tenté de dire. Parce que l...

21/11/2019

Et si les Burkinabè en voulaient à la France pour rien !

Une certaine opinion anti-France est en train de se forger au Burkina Faso. Tout simplement parce que des Burkinabè accusent la France de ne rien faire...

20/11/2019

Insécurité, malgré tout le Faso reste débout et avance

Si les terroristes qui attaquent le Faso pour des raisons diverses (à en croire le ministre de la Sécurité) croient qu'ils vont faire fléchir ce peuple...

18/11/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





13:16:16