Coopération culturelle : Le Burkina reçoit un financement de la Suisse

08/11/2019
00:00

La cérémonie de signature de la convention entre le Fonds de développement culturel et touristique (FDCT) et la Coopération suisse au Burkina Faso a eu lieu ce mercredi 23 octobre 2019 à la Direction générale du FDCT. Cette signature entre dans le cadre de la phase 5 du Programme d’appui au secteur culturel (PASEC).

La culture est un maillon fort du développement d’un pays, c’est fort de ce constat que le Fonds de développement culturel et touristique a été créé pour accompagner les promoteurs culturels. Ce fond est pourvu par l’Etat burkinabè mais aussi par d’autres partenaires financiers comme la Coopération Suisse au Burkina Faso, qui accompagne ce service technique du Ministère de la Culture et du Tourisme depuis sa création. Entre 2016 et 2018 la Coopération suisse a investi 168000000 de Francs CFA, ajouter à l’appui de l’Etat burkinabè, cela a permis de financer 105 projets culturels et touristiques structurants d’un montant de 1400000000 FCFA. Selon la PCA du FDCT, Fatimata Barry/Ouédraogo, cette collaboration de 2016 à 2018, a permis de financer 72 projets culturels d’un coût global de 569254000 FCFA. C’est donc à partir de ce bilan satisfaisant que cette convention de 291200000FCFA, pour l’année 2019-2022, a été signée et permettra d’accompagner de façon durable, les opérateurs culturels et de consolider le domaine de la culture comme secteur pourvoyeur d’emplois. Mieux, ce financement permettra de consolider la contribution de la culture à la construction de la citoyenneté au Burkina Faso. Madame Barry/Ouédraogo a pris l’engagement de «veiller au bon suivi du cadre de mesure des performances en vue d’atteindre les objectifs fixés», elle a aussi rassuré les partenaires techniques et financiers de la décentralisation de ce Fonds au niveau des jeunes et des femmes. Pour une réussite de ce programme, elle n’a pas manqué d’inviter, dans son discours, les différents acteurs de la culture à travailler dans une synergie d’actions. L’objectif recherché par cet appui financier de la Suisse est de réhabiliter et relancer l’économie à partir du secteur de la culture. Pour Elisabeth Pitteloud Alansar, Directrice de coopération au Bureau de la Coopération Suisse au Burkina Faso, l’objectif poursuivi par la Suisse à travers ce fonds est «de renforcer la fonctionnalité et l’efficacité de ce mécanisme financier national au profit du secteur culturel et touristique au Burkina Faso». Pour l’atteinte de cet objectif, elle met un point d’honneur sur la prise en compte des jeunes et des femmes dans le financement des projets, car ce sont ces couches qui jouent un important rôle dans le développement du secteur culturel. Quant à Alphonse Tougouma, Directeur général du FDCT, il a promis une bonne gestion de ces fonds et a renouvelé ses remerciements au Bureau de la Coopération Suisse au Burkina Faso.

Armel Kimbié Soulama



31
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

100 ans du Burkina, que du chemin parcouru !

« Cent ans de la création du Burkina Faso : devoir de mémoire et engagement patriotique en vue de la consolidation de l'État-nation ». C'est sous ce th...

10/12/2019

Qu’avons-nous fait, réellement, pour mériter ces médailles ?

La Nation a été reconnaissante à l'endroit de certains de ses fils et filles. Officiellement, ils ont été décorés au palais présidentiel, devant le che...

09/12/2019

Pau sera un nouveau départ contre le terrorisme au Sahel

Iront-ils, n'iront-ils pas? Le président français, Emmanuel Macron veut parler «franchement» avec les chefs d'Etat du G5 Sahel. Il veut leur demander, ...

06/12/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





17:23:50