Éliminatoires CAN Cameroun 2021 Burkina Faso –Ouganda: Les supporters espéraient mieux que le nul à domicile

15/11/2019
00:00

Les Etalons du Burkina Faso version Kamou Malo sont officiellement entrés en compétition comptant pour les éliminatoires de la CAN Cameroun 2021. Face à l’Ouganda au stade du 4 Août de Ouagadougou, les protégés de Malo ont partagé les points avec les Crânes de l’Ouganda, sur le score nul et vierge. Ce nul positionne les deux équipes à la deuxième place du groupe, puisque le Malawi a battu le Soudan du Sud sur le score de 1 but à 0.

 

Les supporters des Etalons sont sortis nombreux pour encouragés leur équipe fanion. Pour leur coach Kamou Malo, c’était la première en compétition officielle, et aussi à domicile. Ce dernier pour son premier classement, a voulu associer la fougue de la jeunesse en attaque avec Franck Lassina Traoré, Eric Traoré et Cyrille Bayala, et l’expérience des anciens comme Charles Kaboré, Jonathan Pitroipa, Issoufou Dayo, Bryan Dabo. C’était sans compter sur la volonté du coach Ougandais qui avait bien préparé cette rencontre. Johnathan Mckinstry l’indiquera en conférence de presse d’après match, qu’ils ont beaucoup regardé les matches des Etalons et donc avaient mis en place des stratégies pour les stopper. Son schéma a bien fonctionné, car ses joueurs arrivaient à bien cadrer le terrain, ne laissant pas d’espace d’expression aux nôtres. Ainsi, Charles Kaboré et ses coéquipiers circulaient les balles en défense, tout en profitant de quelques espaces libres. Dès la 2 mn, Cyrille Bayala adresse un centre, mal coupé au second poteau par Eric Traoré. La défense des Crânes repoussent la balle dans les pieds de Franck Lassina Traoré qui rate l’occasion d’inscrire officiellement son premier but avec les Etalons en compétition. Cyrille Bayala sera plus en verbe sur son côté droit. Il profitera de l’avantage laissé par l’arbitre algérien Nabaloum Boukhalfa pour centrer la balle en direction de Franck Lassina Traoré, mais la balle est bien captée par le gardien Onyanggo Denis (12mn). Les Etalons obtiendront deux coups francs non loin de la surface de réparation. Le premier, tiré par le capitaine Charles Kaboré, sera bien arrêter par le gardien Ougandais (30 mn). Le second, exécuté par Bryan Dabo, passera au-dessus de la barre transversale (35mn).

A la reprise, Kamou Malo apportera du sang neuf avec les entrées d’Alain Sibiri Traoré, d’Aristide Bancé et de Dramane Nikiéma. Malgré ces changements, le score n’évoluera pas. Kamou Malo, en conférence d’après-match, indiquera qu’il a du remords du fait de n’avoir pas pu scorer.«Peut être qu’on n’a pas eu les armes nécessaires, mais on n’a pas négligé cette équipe d’Ouganda», soulignera-t-il. Pour son capitaine Charles Kaboré, même si le nul a un goût d’inachevé, il faudra se concentrer à nouveau pour remporter le deuxième match contre le Soudan du Sud, prévu pour le dimanche 17 novembre 2019 à Khartoum. Une victoire permettrait à notre onze national de bien se positionner pour la qualification à la CAN Cameroun 2019.

Firmin OUATTARA



28
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

100 ans du Burkina, que du chemin parcouru !

« Cent ans de la création du Burkina Faso : devoir de mémoire et engagement patriotique en vue de la consolidation de l'État-nation ». C'est sous ce th...

10/12/2019

Qu’avons-nous fait, réellement, pour mériter ces médailles ?

La Nation a été reconnaissante à l'endroit de certains de ses fils et filles. Officiellement, ils ont été décorés au palais présidentiel, devant le che...

09/12/2019

Pau sera un nouveau départ contre le terrorisme au Sahel

Iront-ils, n'iront-ils pas? Le président français, Emmanuel Macron veut parler «franchement» avec les chefs d'Etat du G5 Sahel. Il veut leur demander, ...

06/12/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





17:20:52