Nouveau temps pour la démocratie : Une AG dans le Houet pour son enracinement

25/11/2019
00:00

Le Nouveau temps pour la démocratie (NTD) de Vincent Dabilgou a tenu une assemblée générale (AG) le samedi 23 novembre 2019 à Bobo-Dioulasso. L’objectif de cette AG est d’engager la section du Houet pour une conquête de nouveaux militants avant les élections présidentielles et législatives de 2020 sans oublier les municipales de 2021.

 

La grande salle de conférences de l’Ecole nationale des enseignants du primaire (ENEP) de Bobo-Dioulasso a refusé du monde à l’occasion de l’AG du NTD. Alain Sanou, Secrétaire général (SG) du NTD Houet et ses camarades ont réussi le pari de la mobilisation. Une mobilisation qui a donné raison à Vincent Dabilgou, président du parti d’avoir organisé cette rencontre avec ses militants du Houet. Pour le SG provincial du NTD Houet, les militants de cette localité sont engagés pour l’enracinement du parti. Séance tenante, une porte-parole de nouveaux adhérents a pris la parole pour rassurer le bureau politique national de leur engagement.

 

Le président du parti, touché par cette mobilisation, a invité ses militants à rester solidaires. Vincent Dabilgou rappel aux militants de Bobo-Dioulasso les limites de la politique. «La politique ne doit pas nous diviser. Soyons unis pour bâtir notre patrie. Unis, nous pourrons vaincre les terroristes, unis nous sommes forts…», conseille le président du NTD. Le message de Vincent Dabilgou aux militants de son parti du Houet est axé sur deux points essentiels. S’engager autour du programme du président du Faso, afin que sa vision pour le Faso soit une réalité. Car, face aux attaques terroristes, le gouvernement est sur deux fronts à la fois: la lutte contre le terrorisme et la recherche du développement du pays. Pour le président du NTD, seules l’union et la solidarité peuvent nous permettre de gagner ces deux combats.

 

Zalissa Koumaré, Secrétaire générale nationale (SG) du parti, a profité de cette rencontre, pour faire un résumé sur des acquis du parti. Créé en 2015, avec 42 membres et présent dans 17 provinces, le parti est aujourd’hui implanté dans les 45 provinces du pays. Malgré sa jeunesse, «Il est dans la cour des grands», pour reprendre des mots de la SG. En effet, selon Zalissa Koumaré, le parti compte aujourd’hui trois députés à l’Assemblée nationale et plus de 600 conseillers municipaux à travers le pays. Des communes sont sous la gestion du NTD et il y a plusieurs militants qui sont des adjoints à des maires de commune. Dans le souci de donner plus de victoires au parti, le bureau politique national est en train de le réorganiser. L’AG du 23 novembre 2019 organisée à Bobo-Dioulasso rentre dans ce cadre. Le ton est ainsi donné dans la province du Houet pour des victoires du NTD. San Ouattara, coordonnateur de la mise en place des sections du Houet et Alain Sanou ont rassuré la direction du parti et les militants de cette province pour des victoires futures.

Souro DAO



18
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

100 ans du Burkina, que du chemin parcouru !

« Cent ans de la création du Burkina Faso : devoir de mémoire et engagement patriotique en vue de la consolidation de l'État-nation ». C'est sous ce th...

10/12/2019

Qu’avons-nous fait, réellement, pour mériter ces médailles ?

La Nation a été reconnaissante à l'endroit de certains de ses fils et filles. Officiellement, ils ont été décorés au palais présidentiel, devant le che...

09/12/2019

Pau sera un nouveau départ contre le terrorisme au Sahel

Iront-ils, n'iront-ils pas? Le président français, Emmanuel Macron veut parler «franchement» avec les chefs d'Etat du G5 Sahel. Il veut leur demander, ...

06/12/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





17:20:46