Semaine régionale de la culture à Orodara : Expression de talents précoce et adulte en compétitions pour Bobo 2020

26/11/2019
00:00

Le Verger du Burkina (ainsi se désigne aussi la commune urbaine de Orodara) méritait un détour le week-end passé. Ils s’y sont tenues le samedi 23 novembre, les régionales des Hauts-Bassins de la prochaine SNC (Semaine nationale de la culture) prévue pour fin mars-début avril prochain à Bobo-Dioulasso.

 

Cette Semaine régionale de la culture a débuté à la nuit tombée, mettant en compétition fraternelle de dignes talents de nos arts et cultures du Tuy et du Kénédougou, afin que les meilleurs puissent représenter leur terroir aux finales de la SNC 2020 à Bobo-Dioulasso. Plus tôt dans la soirée, a eu lieu la cérémonie officielle de lancement à la Maison des jeunes et de la culture de Orodara, présidé par le Premier vice-président du Conseil régional des Hauts-Bassins avec la prestation d’un tout jeune conteur et un artiste musicien moderne, tous originaires de la région.

Le lancement de la Semaine régionale de la culture des Hauts-Bassins, intéressant le Tuy et le Kénédougou (Bobo-Dioulasso avec le Houet, étant une région autonome dans le cadre de la SNC) s’est fait en présence des autorités locales et celles venues de la capitale culturelle, autre appellation que la ville de Sya. Un talent précoce de conteur âgé de dix ans de la ville de Orodara nommé Sy Amadou Traoré et un artiste musicien de la région, ont animé la cérémonie. «268 artistes rivaliseront dans les catégories «arts du spectacle», « arts culinaires», «sports traditionnels» au cours de ces régionales à Orodara en vue de la qualification pour la 20èmeédition de la SNC». Certains confrères installés sur place en tant que correspondants locaux n’ont pas caché leur désolation du fait que cette manifestation culturelle de premier ordre ne bénéficie pas de plus grande campagne promotionnelle dans la région et ils en ont posé les questions aux autorités présentes. Il y avait pourtant relativement du monde jeune à la Maison des jeunes et de la culture de Orodara ce samedi soir. Tous les officiels également, sauf ceux qui avaient desraisons valables de se faire représenter.

Les officiels ont situé la grande importance de la culture nationale au cours de la cérémonie d’ouverture

Ainsi, le premier responsable du Conseil régional des Hauts-Bassins, Célestin Boyo Koussoubé, en pourparlers avec une mission d’un organisme interafricain, a été représenté par son premier vice-président. Son allocution d’ouverture a mis l’accent sur l’opportunité que représente cette manifestation culturelle en affirmant: «Nous restons convaincus que ce rendez-vous de la culture burkinabè sera encore l’occasion de promouvoir notre diversité culturelle, de renforcer notre cohésion sociale, notre vivre ensemble et enfin l’avènement d’un développement économique régional et national fort et inclusif, gage d’un bien-être au profit de nos vaillantes populations». Quant au parrain, le Pr Kalifa Traoré, Secrétaire général du ministère en charge de l’Education nationale, il a encouragé les artistes et leur a exprimé tout son soutien pour représenter dignement la région des Hauts-Bassins à la prochaine SNC Bobo 2020. Abdoulaye Traoré, adjoint au maire de Orodara qu’il a représenté, a souhaité la bienvenue à tous au nom du Conseil municipal. Il a en outre exprimé sa reconnaissance aux autorités culturelles pour le choix porté sur cette cité pour abriter l’événement culturel et lancé un appel aux populations en vue de rechercher la paix dans le contexte actuel d’insécurité. Les expressions culturelles, facteurs de cohésion sociale, devant aussi combattre toute forme d’extrémisme violent. Les réponses aux questions des journalistes laissent entendre que les organisations des SRC sont évolutives et que les innovations progressives visent justement au cours des ans, à trouver des solutions aux insuffisances observées. Sans oublier que tout ceci vise au final, le développement des villes et régions, pour le bien-être des populations sur tous les plans.

Sibiri SANOU



17
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

100 ans du Burkina, que du chemin parcouru !

« Cent ans de la création du Burkina Faso : devoir de mémoire et engagement patriotique en vue de la consolidation de l'État-nation ». C'est sous ce th...

10/12/2019

Qu’avons-nous fait, réellement, pour mériter ces médailles ?

La Nation a été reconnaissante à l'endroit de certains de ses fils et filles. Officiellement, ils ont été décorés au palais présidentiel, devant le che...

09/12/2019

Pau sera un nouveau départ contre le terrorisme au Sahel

Iront-ils, n'iront-ils pas? Le président français, Emmanuel Macron veut parler «franchement» avec les chefs d'Etat du G5 Sahel. Il veut leur demander, ...

06/12/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





17:24:42