Festival de musique Bobo Kouna Wolo : Promouvoir la diversité culturelle, la paix et…

26/11/2019
00:00

La 3ème édition du festival de musique Bobo Kouna Wolo (FEMUBKO), se tiendra du 26 novembre au 1er décembre 2019. Le comité d’organisation a organisé le lundi 18 novembre une conférence de presse, pour parler de cette édition.

 

A partir de ce jour 26 novembre 2019, la cité de Dafra va vibrer à l’ambiance du FEMUBKO. L’édition de 2019 va de cette date au 1er décembre de l’année. Le jardin «Tout Bobo», l’ex-prestige au secteur 16 (Saint Etienne) est le site du festival. Se fondant sur les deux éditions passées, le comité d’organisation veut faire de cette 3ème édition une fête réussie. Car, l’objectif de la manifestation est de contribuer non seulement à l’ambiance dans la région de façon générale, mais aussi à celle de Bobo-Dioulasso particulièrement. Le festival Bobo Kouna Wolo, comme son nom l’indique, contribue à la promotion de la diversité culturelle et artistique de cette belle cité de Sya, ville culturelle par excellence. A l’issue des deux éditions passées, les promoteurs de ce rendez-vous culturel sont convaincus d’avoir contribué à l’ambiance événementielle au Faso. « La diversité culturelle. Atout majeur de la cohésion sociale et un mieux vivre ensemble». C’est le thème retenu pour cette 3ème édition. Ce thème, est d’une actualité qui cadre avec la réalité au pays des hommes intègres. Toute chose qui témoigne de l’engagement des promoteurs du festival, à contribuer pour une vie paisible au Faso. La continuité de la manifestation est aussi la preuve de fidélité des festivaliers qui ont déjà inscrit la manifestation dans leurs agendas culturels au niveau de la cité. Pour mieux apprécier la manifestation, il suffit de faire le déplacement du jardin «Tout Bobo», à partir du 26 novembre 2019.

Souro DAO



87
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Elections présidentielle et législatives 2020, on y va !

Avec l'investiture officielle du candidat du Mouvement du peuple pour le progrès (Roch Marc Christian Kaboré, candidat à sa propre succession) et le re...

14/07/2020

Ainsi, Bala et ses députés sont passés à la trappe des...politiciens

Ils croyaient dur comme fer que leur affaire allait être accueillie à bras ouverts par la classe politique. Surtout que c'est le deuxième personnage de l...

13/07/2020

Reporter les législatives, les arguments volent bas

Comme s'ils n'entendaient pas les cris des Burkinabè, des députés demandent le report des élections législatives pour les coupler en novembre 2021 avec l...

10/07/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





02:18:01