Renforcements de capacités de personnes handicapées : Mieux les impliquer dans les programmes de développement

28/11/2019
00:00

Mardi 26 novembre 2019 a eu lieu le lancement de l’atelier de renforcement des compétences des membres des Organisations des personnes handicapées (OPH) de la région des Hauts-Bassins. La formation a lieu du 26 novembre au 27 novembre 2019, au Centre de formation des personnes handicapées au secteur 02 de Bobo-Dioulasso.

 

«Promouvoir la dynamique de participation et de l’implication du tissu associatif des Organisations des personnes handicapées dans le développement inclusif au niveau des Hauts-Bassins», tel est l’objectif général de cet atelier. D’où le thème: «Le leadership et le management des organisations». Organisé par la Coordination régionale des associations des personnes handicapées des Hauts-Bassins (CORAH/HBS), en collaboration avec l’Organisation Dupont pour le Développement social, cet atelier vise à dynamiser les Organisations de personnes handicapées (OPH). C’est un cadre d’échange avec les 60 membres des bureaux des personnes handicapées.«Nos organisations aujourd’hui, en réalité ne sont pas prises en compte suffisamment dans nos programmes de développement. Que ce soit dans la réflexion, dans l’élaboration, l’exécution et même dans le suivi évaluation. Nous avons constaté cela, qui nuit à la participation effective des personnes handicapées de donner le meilleur d’elles-mêmes, pour le développement de notre nation. C’est pourquoi, nous avons initié cet atelier qui va renforcer et dynamiser les compétences de ces membres du bureau à participer pleinement au développement de notre nation», dit Abdoulaye Traoré, coordonnateur régional des Associations pour la promotion des personnes handicapées des Hauts-Bassins. Pour Sœur Nathalie Dembélé, coordonnatrice du programme handicap et développement inclusif de l’ODDS, le but de cet atelier est de renforcer les capacités des OPH qui rencontrent des manquements et des faiblesses. «Nous travaillons avec les organisationsdepuis 2004, mais nous constatons toujours qu’il y a des manquements, des faiblesses au niveau de ces organisations. Notre souhait est qu’au sortir de cet atelier, ils soient mieux outillés dans le sens de la bonne gouvernance des organisations et aussi de pouvoir gérer les conflits», a-t-elle dit. Elle souligne aussi:«Nous voudrions que cette session produise ses effets». La question du développement inclusif demeure une préoccupation majeure pour les sociétés actuelles. Au niveau des personnes handicapées, le développement inclusif consiste à s’assurer que toutes les phases du cycle de développement incluent la dimension du handicap. Consciente de cette situation, l’ODDS fait de la lutte pour l’inclusion des personnes handicapées, son cheval de bataille. Aussi, met-elle en œuvre des initiatives de renforcement des capacités et des compétences des personnes handicapées, en vue de favoriser leur pleine et effective participation. Durant cette formation de deux jours, le formateur abordera trois modules qui permettront aux membres d’être mieux outillés.

Antoinette OUEDRAOGO &

Sévérin DAKUYO/Stagiaires



12
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

100 ans du Burkina, que du chemin parcouru !

« Cent ans de la création du Burkina Faso : devoir de mémoire et engagement patriotique en vue de la consolidation de l'État-nation ». C'est sous ce th...

10/12/2019

Qu’avons-nous fait, réellement, pour mériter ces médailles ?

La Nation a été reconnaissante à l'endroit de certains de ses fils et filles. Officiellement, ils ont été décorés au palais présidentiel, devant le che...

09/12/2019

Pau sera un nouveau départ contre le terrorisme au Sahel

Iront-ils, n'iront-ils pas? Le président français, Emmanuel Macron veut parler «franchement» avec les chefs d'Etat du G5 Sahel. Il veut leur demander, ...

06/12/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





17:23:10