Marathon Paalga du Grand-Ouaga : Plus de 500 athlètes attendus

28/11/2019
00:00

A dix jours du Marathon Paalga du Grand-Ouaga (MPGO), le Comité d’organisation de la compétition avec à sa tête, Ousséni Ilboudo, a animé une conférence de presse pour faire le point de l’organisation de l’évènement. C’était le 27 novembre 2019 à la mairie centrale de Ouagadougou.

 

Le 07 décembre prochain, Ouagadougou abritera la 1ère édition du Marathon Paalga du Grand-Ouaga (MPGO). Cette nouvelle appellation du marathon Ouaga-Laye, selon le comité d’organisation, fait suite à une convention signée le 04 septembre dernier entre la commune de Ouagadougou et le journal L'Observateur Paalga en vue de la redynamisation et l'innovation de cette compétition. Lors de son face-à-face avec les hommes de médias, Ousséni Ilboudo a déroulé le programme de l’évènement. Prévu sur une distance de 42,195 kms, cette compétition mixte regroupant à la fois la gent féminine et masculine, sera courue du siège du journal L’Observateur Paalga en passant par l’Université Aube-Nouvelle, la pédiatrie Charles De Gaulles, Saaba, Kossodo, l’échangeur du Nord jusqu’à la Cathédrale de Ouagadougou.

D’un budget prévisionnel d’environ 45 millions FCFA, le premier de cette compétition remportera 3 millions FCFA, le 2ème: 1,5 million FCFA. La participation féminine est largement encouragée. Ainsi, les trois premières repartiront respectivement avec 500 mille FCFA, 250 mille FCFA et 150 mille FCFA. En plus de cela, Watam Kaiser promet une moto pour le premier et la première Burkinabè de cette compétition. Par ailleurs, le président du comité d’organisation a indiqué que les 20 premiers de cette édition seront primés. Au programme de cette 1ère de la renaissance, le marathon en lui-même, un village artisanal près de la Cathédrale, et une soirée de remise des prix au jardin de l’Hôtel de ville dans la soirée du 07 décembre. En rappel, lancé par le journal L'Observateur Paalga en 2008, le marathon Ouaga-Laye a été interrompu suite aux événements de 2014. Pour ce qui est de la sécurité, le comité d’organisation rassure que des mesures seront prises pour garantir le bon déroulement de la compétition.

Aïcha TRAORE

Maïmounata BANDAOGO (stagiaire)



61
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Pascal Zaida et le MPCRN, les signes d’une douce rupture

Décidément, les choses ne collent pas au sein du Mouvement pour le plaidoyer, la cohésion sociale et la réconciliation nationale (MPCRN) que dirige Safia...

14/02/2020

S’il veut discuter avec des djihadistes, laissez-le discuter !

Il faut tout de suite donner raison au président malien, Ibrahim Boubacar Keïta qui a choisi, entre autres moyens de lutte contre le terrorisme, de dis...

13/02/2020

Quand vont-ils retourner chez eux, ces déplacés internes ?

La question des déplacés internes est suffisamment sérieuse. Quand on voit des milliers de personnes, fuir des localités où elles sont nées et grandi, ...

12/02/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





23:06:21