Semaine culturelle islamique Bobo 2019 : L’AEEMB examine les ingrédients de la cohésion sociale à l’Université Nazi Boni

29/11/2019
00:00

Le Conseil général de l’Université Nazi Boni de l’Association des élèves et étudiants musulmans au Burkina (AEEMB) a organisé, ce 24 novembre 2019 à Bobo-Dioulasso, une conférence publique dans la salle Casimir Koné de la RTB 2 Hauts-Bassins. C’est à l’occasion de la Semaine culturelle islamique 2019 en cours jusqu’au 3 décembre 2019.

«De la recherche de la science à l’édification d’une société de paix et de cohésion». C’est le thème développé par l’imam de l’AEEMB et du Cercle d’études, de recherches et de formations islamiques (CERFI), Alidou Ilboudo, dans le cadre de cette Semaine culturelle islamique. «La jeunesse musulmane de Bobo-Dioulasso est soucieuse de la qualité du tissu social qui prévaut au Burkina Faso. Raison pour laquelle elle a inscrit cette conférence publique au programme des activités de sa Semaine culturelle islamique», a confié le comité d’organisation de la Semaine culturelle islamique. Cela en vue de contribuer à la préservation du tissu social au Burkina Faso, conformément aux missions assignées à l’Association de jeunesse, a-t-il ajouté. Pour rester en phase avec ses engagements et ses objectifs, l’AEEMB du Conseil général de l’Université Nazi Boni a placé la recherche du savoir utile, dans le contexte d’insécurité et de détérioration du tissu social burkinabè, au cœur des débats ou échanges lors des activités de cette Semaine culturelle islamique. Il faut noter que cette conférence publique a connu la présence des représentants d’autres associations sœurs venues soutenir les efforts de la structure organisatrice de la manifestation culturelle dans sa volonté d’apporter sa pierre à l’éducation de la jeunesse musulmane et aux valeurs de paix et de la cohésion sociale. Convaincu que la jeunesse peut apporter sa pierre à la construction d’une vraie citoyenneté chez les jeunes et contribuer positivement à l’effort de guerre du Burkina dans sa lutte contre l’extrémisme violent et toute forme d’intolérance surtout la lutte contre le terrorisme, le conférencier Alidou Ilboudo, par ailleurs spécialiste en dialogue interreligieux a indiqué que «face, au phénomène du terrorisme, nous pouvons participer à la lutte en temps que relais civils, donc un poste de défense dans la lutte contre le terrorisme ». Et cette conviction, le conférencier l’a développée au cours de sa communication devant un public resté attentif à cet effet. Le conférencier a expliqué en partie que cette conviction s’inspire des valeurs de cohésion sociale et de coexistence pacifique qui régnaient jadis et continuent de régner au Burkina Faso et aident à préserver le pays de l’avancée de l’intolérance, l’extrémisme violent et du terrorisme. Aussi, a-t-il évoqué les enjeux et les problèmes que le phénomène du terrorisme pose à la nation et particulièrement à la communauté des musulmans. Il a également souligné l’importance de la recherche de la science et du renforcement de la culture islamique pour le musulman afin d’affronter cette situation. Pour joindre l’utile à l’agréable et rafraîchir la mémoire des uns et des autres, l’imam Alidou Ilboudo a fait une brève présentation de la situation socioculturelle du Burkina avant les évènements des attaques terroristes. Il a rappelé au passage l’analyse de l’anthropologue Réné Otayek sur cette situation socioculturelle que celui-ci a qualifiée de «religiosité tranquille au temps de la Haute-Volta».

Fatimata BELEM



11
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Pau sera un nouveau départ contre le terrorisme au Sahel

Iront-ils, n'iront-ils pas? Le président français, Emmanuel Macron veut parler «franchement» avec les chefs d'Etat du G5 Sahel. Il veut leur demander, ...

06/12/2019

Barrage de Samendéni, l’eau et le poisson ne suffisent pas

Le grand Ouest a enfin eu son premier grand barrage. C'est celui de Samendéni dont l'inauguration a eu lieu ce samedi 30 novembre par le chef de l'Etat...

05/12/2019

Gouvernement/syndicats, reprenez et discutez franchement

C'est une bonne chose de savoir que sur initiative du Premier ministre, le dialogue gouvernement/partenaires sociaux pourrait reprendre avant la fin de...

04/12/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





06:07:33