Cité universitaire de Belleville rebaptisée « Koubawè » : De nouvelles infrastructures au profit des étudiants

02/12/2019
00:00

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a procédé ce samedi 30 novembre 2019 à l’inauguration de la cité universitaire de Belleville sise à Bobo-Dioulasso. C’était en présence d’un parterre d’étudiants, venus témoigner de leur satisfaction pour les nouvelles infrastructures dont ils sont bénéficiaires.

C’est fait. Les travaux de construction de la phase II de la cité universitaire de Belleville désormais «cité Koubawè», lancé le 9 mai 2017 sont achevés. Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré qui a procédé ce samedi 30 novembre 2019 à son inauguration, a exhorté les locataires à en faire un bon usage. «J’apprécie positivement ce qui a été fait. Il y a plus de 2500 lits qui ont été offerts aux étudiants dans le cadre de leurs études. Je pense que les étudiants eux-mêmes sont contents du fait que cette cité puisse loger beaucoup d’étudiants au niveau de Bobo. Nous souhaitons qu’ils en fassent un bon usage.Je voudrais saluer l’action du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation de communier avec la présidence de l’Université Nazi Boni (UNB), le Centre national des œuvres universitaires (CENOU) et les étudiants de manière à ce qu’ensemble, nous puissions travailler à améliorer les conditions des étudiants de manière progressive».

L’annonce du baptême de la cité universitaire de Belleville en cité Koubawè, (qui veut dire sous la calebasse en langue Bobo» a été faite par le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Alkassoum Maïga. Qui, s’est également réjoui des résultats de ce projet qui, dit-il «constitue un atout dans la formation du capital humain compétent à même de transformer de façon structurelle l’économie du Burkina, comme consigné dans le Plan national de développement économique et social (PNDES) du président Roch Marc Christian Kaboré». Les réalisations de cette phase ont permis de construire 3 pavillons de 504 lits chacun portant le nombre de pavillons à 5. D’où la possibilité d’accueillir 2520 étudiants, le centre d’écoute pour les étudiants, un cabinet dentaire avec des équipements performants accessibles aux populations riveraines, la voirie aménagée, un terrain de sport, un restaurant pour améliorer les conditions de restauration des étudiants, (…).

D’un coût de réalisation estimé à plus de 9 milliards de FCFA, ce projet a été possible grâce au soutien financier de la Banque islamique de développement (BID) à hauteur de 12,1 millions d’euros et le gouvernement du Burkina Faso pour 1,48 millions d’euros. Le représentant de la BID, Mayoro Niang a traduit la satisfaction de son institution qui coopère avec le Burkina Faso depuis 1978 dans plusieurs secteurs de développement. De son appréciation, «ce projet extrêmement important a été fait dans les délais et il était important pour la banque de venir et témoigner sa satisfaction au peuple burkinabè».

Pour sa part, le Délégué général de la cité Koubawè, Abdoul Samadou Ouédraogo a transmis la gratitude des étudiants au président et invité les étudiants à faire de l’entretien et la valorisation de ce joyau leur devise. «Ce lieu sert et servira d’hospitalité aux étudiants nationaux et ceux de la diaspora», a-t-il ajouté avant de formuler des demandes dont l’acquisition d’un château d’eau et l’éclairage de la voie qui mène à la cité et à l’UNB.

Il faut noter que les cinq pavillons de cette cité ont également été baptisés en pavillon «La paix», «La Solidarité», «L’Intégrité», «La Cohésion» et «La Fraternité».

Fatimata BELEM



9
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

100 ans du Burkina, que du chemin parcouru !

« Cent ans de la création du Burkina Faso : devoir de mémoire et engagement patriotique en vue de la consolidation de l'État-nation ». C'est sous ce th...

10/12/2019

Qu’avons-nous fait, réellement, pour mériter ces médailles ?

La Nation a été reconnaissante à l'endroit de certains de ses fils et filles. Officiellement, ils ont été décorés au palais présidentiel, devant le che...

09/12/2019

Pau sera un nouveau départ contre le terrorisme au Sahel

Iront-ils, n'iront-ils pas? Le président français, Emmanuel Macron veut parler «franchement» avec les chefs d'Etat du G5 Sahel. Il veut leur demander, ...

06/12/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





17:24:07