Photobook de la Banque mondiale au Burkina : Les œuvres d’un partenariat dynamique résumées en images

03/12/2019
00:00

La Banque mondiale a procédé ce jeudi 28 novembre 2019, à la dédicace de son Photobook intitulé «Burkina Faso: relever le défi d’une croissance inclusive». Une revue photographique d’une coopération légendaire entre le Burkina Faso et la Banque mondiale.

 

Pour comprendre l’esprit de ce Photobook de la Banque mondiale, il faut voir la bonne dynamique partenariale entre cette institution mondiale et notre pays. Parlant de cette œuvre Dramane Konaté dit qu’elle résume les œuvres de la Banque mondiale au Burkina Faso. Et pour mieux présenter l’œuvre, il choisira 12 images résumant les 12 mois de l’année ou encore les 11 domaines d’intervention de cette institution au Burkina et le 12ème étant consacré à son bilan. Ce livre est selon lui une hymne à la résilience. Le Burkina Faso indique-t-il, de part son passé mais de part son présent, a toujours été un pays révolutionnaire. Et ce livre est un excellent témoignage de la contribution de la Banque mondiale au Burkina Faso et à cette résistance légendaire.Livret fait d’images et de légendes ce Photobook illustre bien l’engagement de cette institution mondiale dans notre pays.

Abel Somé relayant l’allocution de son ministre, celui de l’Economie, des Finances et du Développement souligne que ce Photobook est une œuvre de facture d’une institution engagée à travailler avec le Burkina Faso. Et pour lui le Photobook matérialise l’énergie déployée par les hommes et les femmes pour lutter contre la pauvreté et son contenu facile par sa beauté des images. L’ouvrage selon lui «nous plonge presque dans un cours d’histoire avec le premier accord signé avec le Banque mondiale le 18 février 1969». Il contribuera à une grande visibilité des œuvres de la Banque.

Pour sa part le représentant résident de la Banque mondiale au Burkina, Cheick Fatamady Kanté, «ce livre est un témoignage exemplaire du partenariat entre la Banque mondiale et le Burkina Faso et nous sommes déterminés à poursuivre et à renforcer ce cadre en dépit d’un contexte sécuritaire difficile, pour changer le quotidien des populations à travers l’augmentation de l’offre de services sociaux de base, la stimulation d’une croissance durable et inclusive et le renforcement de la gouvernance et des institutions et surtout le renforcement du capital humaine».

Firmin OUATTARA



10
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

100 ans du Burkina, que du chemin parcouru !

« Cent ans de la création du Burkina Faso : devoir de mémoire et engagement patriotique en vue de la consolidation de l'État-nation ». C'est sous ce th...

10/12/2019

Qu’avons-nous fait, réellement, pour mériter ces médailles ?

La Nation a été reconnaissante à l'endroit de certains de ses fils et filles. Officiellement, ils ont été décorés au palais présidentiel, devant le che...

09/12/2019

Pau sera un nouveau départ contre le terrorisme au Sahel

Iront-ils, n'iront-ils pas? Le président français, Emmanuel Macron veut parler «franchement» avec les chefs d'Etat du G5 Sahel. Il veut leur demander, ...

06/12/2019

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





17:25:05