Offre éducative dans l’arrondissement n°2 : Kiri a un nouveau Collège d’enseignement

12/12/2019
00:00

Kiri, au secteur 23 de l’arrondissement n°2 de la commune de Bobo-Dioulasso a bénéficié d’un Collège d’enseignement général (CEG). Ce CEG est le fruit du partenariat entre ledit arrondissement et l’Organisation non-gouvernementale (ONG) Qatar Charity. La cérémonie officielle d’inauguration du joyau a eu lieu ce 10 décembre 2019 en présence d’un parterre d’élèves et de la population.

 

Le nouveau CEG de Kiri, construit grâce au financement de l’ONG Qatar Charity à hauteur de plus de 24 millions de FCFA, s’appelle: «CEG As Salam» qui signifie l’école de la paix. C’est une infrastructure scolaire composée de 4 salles de classe, d’un bureau et des latrines. Ce CEG est le fuit du partenariat initiée en 2017, entre l’arrondissement n°2 et l’ONG Qatar Charity.

Cette infrastructure a déjà ouvert ses portes pour l’annéescolaire 2019-2020 avec un effectif de 45 élèves dont 20 garçons et 25 filles. Le directeur du CEG As Salam de Kiri a exprimé sa satisfaction. Il a saisi l’occasion de cette cérémonie pour demander l’accompagnement des autorités avec d’autres biens d’équipements pour le CEG. En plus des doléances du directeur du CEG, le chef de Kiri et l’association des jeunes ont aussi exprimé des doléances pour l’électrification de leur zone.

Selon le directeur national de l’ONG Qatar Charity, Mohamed Nouayti, «parmi les facteurs éducatifs qui influencent l’enfant, la famille et l’école jouent un rôle primordial». C’est pourquoi, il a soutenu l’adage selon lequel «une bonne éducation vaut mieux qu’un bon héritage». Il a aussi invité les parents à développer une synergie d’actions avec les enseignants pour offrir une bonne éducation aux enfants. Auxquels, il a prodigué des conseils.

Le maire de l’arrondissement n°2, Paulin Sanou a exprimé sa satisfaction pour la réalisation de cette infrastructure. Qui, selon lui, «contribue à la mise en œuvre du programme gouvernemental en augmentant l’offre éducative». Il a aussi rassuré de l’engagement du conseil à apporter son appui au bon fonctionnement du CEG.

Cette cérémonie a enregistré la présence du 4ème adjoint Alain Sanou, représentant le maire de la commune de Bobo-Dioulasso venu témoigner la reconnaissance de l’autorité communale. Des animations culturelles et des sketchs de sensibilisations sur l’importance de la paix, la cohésion sociale et l’éducation ont ponctué cette cérémonie.

Fatimata BELEM



48
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Roch peut-il satisfaire tout le monde individuellement?

Les Burkinabè voulaient que le président Roch Marc Christian Kaboré parle. Il a parlé. Ils voulaient qu'il prenne des mesures d'accompagnement après les ...

06/04/2020

Maladie à Coronavirus, vaincre ou périr

Les Burkinabé (malheureusement c'est le cas dans plusieurs pays africains), attendent des pouvoirs publics qu'ils trouvent non seulement les remèdes à la...

03/04/2020

Gouvernement et syndicats, on vous avait prévenus

La grande majorité des observateurs avisés avaient soutenu que si l'application de l'IUTS sur les indemnités et primes des travailleurs du public et ...

02/04/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





17:52:45