Projet régional des sports : Les partenaires sont à table pour la mise en œuvre

20/12/2019
00:00

Initiative du bureau régional multisectoriel de l’UNESCO en collaboration avec le Centre international pour la sécurité dans le sport, le projet «Promouvoir les valeurs du sport par l’éducation, la santé, et la gouvernance des fédérations sportives» devrait connaître un début de mise en œuvre en 2020. Pour s’accorder sur les structurantes de ce projet, une table-ronde des partenaires du projet se tient à Ouagadougou du 19 au 20 décembre 2019. Le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré a assisté à l’ouverture des travaux ce jeudi 19 décembre 2019.

 

Construit autour d’un partenariat innovant, avec des institutions comme la CEDEAO,

le CNOSS, la CONFEJES, la CONFEMEN, l’OMS, l’UNODC, ONUFEMMES,l’OIM, l’UNICEF, la FISU et d’autres institutions, le projet «Promouvoir, les valeurs du sport par l’éducation, la santé et la gouvernance des fédérations sportives» connait un pas de plus dans sa mise en œuvre. En effet, s’inscrivant dans ce cadre, la table-ronde de Ouagadougou vise à discuter de la mise en œuvre du projet avec une appréciation concrète des enjeux techniques et financiers, dans le cadre pilote du Burkina Faso, avec les éclairages des experts, partenaires techniques et financiers mobilisés à cet effet. Ce projet, note Yao Ydo, directeur du Bureau régional de l’UNESCO à Abuja, vise à relever le défi de l'intolérance et le bien vivre ensemble. Pour sa part, Bouramah Ali Harouna, Secrétaire général de la CONFEJES, a appelé les institutions partenaires de ce projet à s’engager réellement et efficacement pour qu'ensemble ils puissent promouvoir, effectivement les valeurs du sport et de l’éducation physique dans les secteurs clés de l’éducation, de la santé et de la bonne gouvernance dans nos Etats. Au cours de cette table-ronde, les participants vont aborder la création d’environnement propice à une éducation physique de qualité (EPQ) dans les pays d’Afrique, notamment à travers le système éducatif. La composante du projet se focalisera sur la création des conditions favorables à la réalisation du droit à l’éducation pour tous (ODD4) qui favorisera le développement cognitif de l’enfant, améliorera sa santé et son assiduité à l’école. Cette composante permettra de surmonter les obstacles structurels qui entravent l’accès au sport des jeunes et empêchent la cohésion sociale. Un autre volet qui sera abordé lors de cette table-ronde, c’est la promotion des valeurs du sport au service de l’intégration nationale et régionale, la paix et la coexistence entre les peuples dans les pays de la CEDEAO. Cette composante a pour ambition d’utiliser le pouvoir transformateur du sport en vue de promouvoir ses valeurs essentielles telles que le fair-play, le respect, l’endurance, la solidarité, l’esprit d’équipe, le respect de l’adversaire, la non-discrimination, l’accès au sport pour tous et le respect des règles de jeu. Concernant la troisième composante de ce projet à savoir la promotion du leadership féminin comme un moyen pour parvenir à une meilleure gouvernance du sport en Afrique et une valorisation de leur rôle dans le domaine. Cette composante vise dans un premier temps à protéger les filles et les femmes en leur assurant des espaces sécurisés pour s’entraîner et participer à des compétitions comme le recommande le groupe de travail international pour le sport au service du développement et de la paix. D’autre part, elle ambitionne de mener des actions de sensibilisation sur les problématiques liées à la faible représentation des femmes dans la gouvernance des instances dirigeantes du sport au niveau des fédérations sportives, des comités olympiques nationaux et des ministères des Sports. Dans le domaine de la lutte contre le dopage dans le sport et la promotion de l’intégrité du sport, il s’agira de contribuer aux objectifs visés par la convention internationale contre le dopage dans le sport de l’UNESCO de 2005. Aussi les participants reverront ensemble la promotion de l’inclusion et l’accès des personnes en situation de handicap aux activités sportives à travers une formation adaptée des enseignants de l’éducation physique et sportive. Les conclusions des travaux sont attendues pour le vendredi 20 décembre 2019.

Le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré apprécié cette rencontre:

Dans la politique publique que nous conduisons, généralement quand on parle de développement économique et social, on relègue au second plan les secteurs tels que le sport et la culture. Alors que ce sont des secteurs extrêmement importants pour le processus de développement que nous conduisons parce qu’ils s’adressent aux jeunes qui doivent contribuer au développement social et économique. Le projet initié par l’UNESCO, vise à promouvoir, le sport dans tous les ordres d’enseignement au niveau des différents pays, pour faire en sorte que les jeunes qui sont à l’école puissent contribuer à leur développement physique et participer aux actions que nous menons. Ensuite, il s’agit d’apporter une cotation à l’amélioration de la gouvernance des fédérations. Le gouvernement a déjà mis en place un certain nombre d’initiatives qui vont contribuer à faire en sorte que ce projet puisse connaître une véritable réalisation. J’invite les partenaires à cette table-ronde de se mobiliser et d’apporter les contributions financières nécessaires pour permettre de développer l’ensemble des projets.

Firmin OUATTARA



33
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

L’incivisme est frère jumeau de la corruption

La gangrène est bien plus profonde, étendue et grave qu'il n'y paraît. Et même si le maire de Bobo-Dioulasso s'énerve contre sa police administrative e...

29/01/2020

«Ma part de vérité», Jean-Baptiste devrait-il se taire ?

Un homme politique bien averti m'avait prévenu que pour savoir que Thomas Sankara est «vénéré», et même «sacralisé», il fallait se rendre en dehors du ...

28/01/2020

Ainsi les week-ends seront politiques jusqu’à ce que...

En attendant que la date des élections couplées (présidentielle et législatives) soient fixées et que celle de la campagne le soit, les états-majors de...

27/01/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





18:59:49