District sanitaire de Dô : La commune de Bobo offre une ambulance

23/12/2019
00:00

Au nom de sa commune, le maire de Bobo-Dioulasso, Bourahima Sanou, a offert une ambulance au District sanitaire de Dô. La remise de clé a eu lieu vendredi 20 décembre 2019, à la Voirie municipale.

 

A quelques jours de la fête de la nativité, le père Noël a frappé aux portes du District sanitaire de Dô. En effet, c’est le sentiment de Dr Ghislain Bouda, Médecin-chef du district (MCD) de Dô et de ses collaborateurs, en recevant cette ambulance médicalisée de la part de la commune de Bobo-Dioulasso. Ce, d’autant que les 2 ambulances dont dispose ce district date de 2010 et sont constamment en panne. Alors qu’il faut parcourir parfois plus de 80 km pour évacuer les malades des 28 CSPS de son ressort territorial vers le District. «Ce don va permettre d’évacuer les malades, surtout les femmes enceintes et les enfants qui sont en situation d’urgence, de pronostic vital, de pouvoir les prendre rapidement en charge pour que leur santé puisse être restaurée», souligne avec soulagement le MCD de Dô.

Interrogé sur le coût de cette ambulance, le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Bourahima Sanou, répond que «c’est un don du peuple japonais à la commune de Bobo-Dioulasso. Quand on reçoit un cadeau, on ne demande pas son prix». Elle a été acquise par l’entremise de l’Association des amis du Japon qui a plaidé auprès de l’ambassade du Japon au Burkina Faso pour obtenir l’ambulance au profit de la commune de Bobo-Dioulasso. Comme le service de santé de la commune n’est pas encore fonctionnel, l’ambulance n’est pas en service depuis son arrivée il y a quelques mois. Comme le maire a été saisi du besoin urgent au niveau du District de Dô, il a estimé qu’il ne servait à rien de laisser cette ambulance sans être utilisée. Dans la mesure où, le District de Dô couvre la quasi-totalité (seul l’arrondissement 4 lui échappe) de la commune, le maire a jugé bon de mettre cette ambulance à la disposition de ce District sanitaire. Le District sanitaire de Dô couvre les communes rurales de Karangasso-Sambla, Péni et Toussiana, ainsi que les arrondissements 1, 2, 3, 5, 6 et 7 et leurs villages rattachés de la commune de Bobo-Dioulasso.

Aly KONATE

alykonat@yahoo.fr



49
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Pascal Zaida et le MPCRN, les signes d’une douce rupture

Décidément, les choses ne collent pas au sein du Mouvement pour le plaidoyer, la cohésion sociale et la réconciliation nationale (MPCRN) que dirige Safia...

14/02/2020

S’il veut discuter avec des djihadistes, laissez-le discuter !

Il faut tout de suite donner raison au président malien, Ibrahim Boubacar Keïta qui a choisi, entre autres moyens de lutte contre le terrorisme, de dis...

13/02/2020

Quand vont-ils retourner chez eux, ces déplacés internes ?

La question des déplacés internes est suffisamment sérieuse. Quand on voit des milliers de personnes, fuir des localités où elles sont nées et grandi, ...

12/02/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





23:03:31