Bétail et viande du Burkina : Promouvoir la filière par des actions communes

23/12/2019
00:00

La Fédération nationale de la filière bétail et viande du Burkina (FE.BE.VI.B), a organisé du 20 au 22 décembre 2019, des journées promotionnelles de la filière. Les acteurs (éleveurs, commerçants, techniciens, bouchers…) se sont retrouvés à Bobo-Dioulasso le 20 décembre 2019, pour le lancement de la première édition des journées promotionnelles dudit secteur.

 

Bobo-Dioulasso est la cité retenue pour cette première édition des journées promotionnelles de la filière bétail et viande du Burkina. Pendant trois jours, des acteurs du secteur auront des rencontres d’échanges professionnelles et des rencontres commerciales. Alassane Sawadogo, président de la Fédération nationale de la filière bétail et viande du Burkina Faso, a salué tous les partenaires qui ont fait de cette activité une réalité. Selon lui, c’est en fonction des réalités du marché que cette activité est initiée, afin de rendre plus compétitive la filière. Créée en 2008, la FE.BE.VI.B est composée des fédérations communales, provinciales et régionales. Les fédérations des 13 régions constituent la Fédération nationale. Ces journées promotionnelles se tiendront les années à venir selon ses initiateurs. «Nous nous excusons des failles, car c’est une première expérience. Les années à venir, nous comptons organiser des journées promotionnelles plus denses», a confié Dossoun Sanou, vice-président de la Fédération nationale.

Léonce Sanou, député à l’Assemblée nationale est le parrain de cette première édition. Il a salué l’organisation des journées promotionnelles de la filière bétail et viande du Burkina. Car selon lui, de telles activités concourent à la professionnalisation du secteur et permettent de résorber certaines difficultés. C’est pourquoi, il a invité tous les acteurs à la franche collaboration au cours des 72 heures d’activités. Il les a aussi invités à nouer des partenariats pour des actions futures. Des formations pour plus de professionnalisme ont été également proposées par le parrain. Car dit-il, «Seule les formations permettront une productivité plus rentable et faciliteront la concurrence sur le marché».Le parrain dit être conscient des nombreuses difficultés liées à la filière. Aussi, prend-t-il l’engagement d’être le porte-voix des acteurs de la filière auprès des autorités. Il s’est aussi engagé à ouvrir les portes qui restent fermées aux acteurs pour qu’ils puissent mieux avancer dans leur activité. Le parrain a souhaité un climat plus propice à l’élevage. Car dit-il, le contexte actuel du pays n’est pas favorable pour certains mouvements dont des éleveurs ont parfois besoin. Aussi, a-t-il fait un clin d’œil aux forces de défense et de sécurité pour leur sacrifice à défendre le Faso. Sur ce, il a ouvert les premières journées promotionnelles de la filière bétail et viande.

La visite des stands des différentes expositions par les officiels de la cérémonie a permis aux invités de découvrir les animaux qu’on peut avoir sur l’aire de l’exposition. Il s’agit entre autres, de chevaux, de moutons, de bœufs, de chèvres… La bonne qualité de certains animaux a convaincu les visiteurs du travail que des acteurs de l’élevage font, pour que le produit (made in Burkina) soit prisé par des acquéreurs au plan extérieur.

Souro DAO



31
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

L’incivisme est frère jumeau de la corruption

La gangrène est bien plus profonde, étendue et grave qu'il n'y paraît. Et même si le maire de Bobo-Dioulasso s'énerve contre sa police administrative e...

29/01/2020

«Ma part de vérité», Jean-Baptiste devrait-il se taire ?

Un homme politique bien averti m'avait prévenu que pour savoir que Thomas Sankara est «vénéré», et même «sacralisé», il fallait se rendre en dehors du ...

28/01/2020

Ainsi les week-ends seront politiques jusqu’à ce que...

En attendant que la date des élections couplées (présidentielle et législatives) soient fixées et que celle de la campagne le soit, les états-majors de...

27/01/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





19:01:15