Promotion de la cohésion sociale : Projet anw ka Faso, notre patrie

27/12/2019
00:00

Conférence de sensibilisation des jeunes scolaires du Burkina Faso en matière de promotion de la cohésion sociale «anw ka Faso». Le 26 décembre 2019 a eu lieu à Bobo-Dioulasso, à l’INSSA une double conférence, axée sur la cohésion sociale et le vivre ensemble au Faso.

Entamée aux environs de 10 heures, la série de conférences n’a pas manqué de participants (civil et FDS). La première conférence animée par le Dr. Bruno Doti Sanou, historien chercheur à Bobo a prônéle renforcement des liens, la recherche de nos cultures que nous perdons au fur et à mesure. Il a souligné qu’on gagnerait «à s’inspirer de la cohésion traditionnelle pour construire la cohésion sociale» tant convoitée. La conférence a suscité de l’intérêt pour plus d’un, dans un climat de «conte». Le conférencier a tenu à éclaircir les participants sur les mauvaises idéologies faites vis-à-vis de nos cultures, villages, en appelant la population à revenir à la source. «Pardon, amour, paix» furent les mots clés de la présentation de l’historien. «La jeunesse est l’avenir du pays, et pour assurer cet avenir, il faut que les jeunes puissent intégrer les valeurs communes de vivre ensemble pour le renforcement de la cohésion sociale», affirme Dr Ouattara Siaka, DG de la Promotion de la cohésion sociale au niveau du ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale (MATDC), deuxième conférencier. Tout comme le précédent, Dr Ouattara a appelé à la cohésion sociale et au vivre ensemble car pour lui, c’est l’unique moyen de développement. Qu’est-ce que c’est que la cohésion sociale ? Les valeurs communes de vivre ensemble, et la nécessite pour nous de renforcer la cohésion sociale étaient entre autres, les grands points abordés par Dr Ouattara.

Sévérin DAKUYO

Abdoul Aziz PORGO / stagiaires



26
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

L’incivisme est frère jumeau de la corruption

La gangrène est bien plus profonde, étendue et grave qu'il n'y paraît. Et même si le maire de Bobo-Dioulasso s'énerve contre sa police administrative e...

29/01/2020

«Ma part de vérité», Jean-Baptiste devrait-il se taire ?

Un homme politique bien averti m'avait prévenu que pour savoir que Thomas Sankara est «vénéré», et même «sacralisé», il fallait se rendre en dehors du ...

28/01/2020

Ainsi les week-ends seront politiques jusqu’à ce que...

En attendant que la date des élections couplées (présidentielle et législatives) soient fixées et que celle de la campagne le soit, les états-majors de...

27/01/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





18:57:37