Formation PNUD pour maçons communautaires : La satisfaction est entière des bénéficiaires et des formateurs

31/12/2019
00:00

Fin de formation ce vendredi 28 décembre pour les maçons communautaires retenus dans le cadre d’un projet financé par le PNUD (Programme des Nations unies pour le développement). Contents de ce rehaussement de leur niveau professionnel, ils en ont exprimé toute leur reconnaissance. De même, le formateur et ses associés sont satisfaits du déroulé de cette session de renforcement de capacités.

 

La cinquantaine de maçons communautaires ne cachent pas leur joie d’avoir reçu tant d’acquis professionnels à la faveur de ces sessions de formation. Ils se sont répandus en remerciements auprès de leur formateur et du PNUD, auteur de cette heureuse initiative à leur endroit. Le représentant et collègue de ces maçons communautaires déjà expérimentés et actifs, l’a vivement exprimé aussi bien en dioula qu’en français. Moussa Traoré reconnait avoir beaucoup appris avec ses collègues, des acquis supplémentaires qui les rendent capables de «se valoriser sur n’importe quel chantier désormais». Il a souhaité, de ce fait, d’être pris en compte dans des projets futurs, pour leur permettre de mieux bénéficier de ce niveau de formation. Ses vœux formulés sont ceux de bonheur pour ceux qui ont contribué à cette aide inestimable pour eux et dont d’autres devraient bientôt pouvoir bénéficier également dans les Hauts-Bassins et au bénéfice du Burkina Faso tout entier, en construction. Pour le formateur, l’Ingénieur en Génie civil, Simon Tapsoba, c’est l’entière satisfaction d’avoir bouclé les sessions de formation avec le soutien de ses associés. Il a remercié le PNUD et félicité les maçons formés, pour avoir été sélectionnés et pour l’attention avec laquelle ils ont pris part à cette formation. Lesquels promettent de partager leurs nouvelles connaissances avec d’autres maçons communautaires qui n’ont pas eu la chance d’y participer.

Sibiri SANOU



34
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Les Bobolais veulent leur hôpital «chinois»

Après le rétablissement de la relation diplomatique, en mai 2018, le Burkina Faso et la République populaire de Chine œuvrent de façon inlassable pour le...

21/02/2020

Et l'IUTS sur les indemnités du public refait surface

La loi de finances 2020 a inscrit la perception de l'Impôt unique sur les traitements et salaires sur certaines indemnités des agents de la Fonction publ...

20/02/2020

Si j'étais responsable d'un parti politique…

C'est une coutume politique au Burkina Faso. A l'approche de chaque consultation électorale (et parfois quand la tension politique monte sur certaines ques...

19/02/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





01:35:16