Meilleurs sortants des centres de formation professionnelle : La Chine offre des kits d’une valeur de 32 millions de FCFA

09/01/2020
00:00

Ouagadougou a abrité le mardi 7 janvier 2020, la cérémonie officielle de remise de Kits d’installation pour l’appui à l’insertion de 40 meilleurs sortants des centres de formation professionnelle. Elle a été présidée par le ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, Salifo Tiemtoré, en présence de l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso, Li Jian.

Pour le ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, Salifo Tiemtoré, la vision du gouvernement en matière d’emplois est de faire de l’auto-emploi le moteur de la création d’emplois et donc du développement. En effet, l’auto-emploi peut être source de nouveaux emplois et de dynamisme économique. Il permet aussi d’améliorer les conditions les conditions de vie et d’indépendance des jeunes femmes et hommes. C’est dans cette dynamique, que l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso, Li Jian, a octroyé des kits d’une valeur de 32 millions de FCFA au profit de 40 meilleurs sortants des centres de formation professionnelle dans 11 métiers. Il s’agit de l’informatique et télécommunication, de l’électricité bâtiment, de l’électronique industrielle et énergie solaire photovoltaïque, de la mécanique auto, de la boulangerie-pâtisserie, de la menuiserie bois, de la maçonnerie, de la maintenance informatique et bureautique, de la construction métallique, de la coupe couture et la coiffure féminine. «Cette dotation est pour nous un engagement une fois de plus, à œuvrer pleinement au profit de cette jeunesse dynamique du Burkina Faso et à offrir à chacun des bénéficiaires une opportunité de créer des emplois», a précisé le ministre de la Jeunesse, Salifo Tiemtoré.

Remerciant l’initiative du diplomate chinois, le ministre a salué le dévouement des bénéficiaires tout en les exhortant à faire de ces kits un tremplin pour la création de micro-entreprises et à être compétitifs sur le marché du travail. Il faut noter que c’est la 2ème fois que l’ambassade de la République de Chine octroie ce fonds«Ambassadeur pour l’entrepreneuriat» qui aide les jeunes à se créer un emploi et offrir de emploi à d’autres jeunes. «Cet accompagnement se poursuivra et s’inscrira dans le temps parce qu’en tant que pays ami indéfectible du Burkina Faso, la Chine est dans une dynamique d’aide utile et de coopération pragmatique et sincère», a laissé entendre le diplomate chinois, Li Jian.

Jules TIENDREBEOGO



31
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Les Bobolais veulent leur hôpital «chinois»

Après le rétablissement de la relation diplomatique, en mai 2018, le Burkina Faso et la République populaire de Chine œuvrent de façon inlassable pour le...

21/02/2020

Et l'IUTS sur les indemnités du public refait surface

La loi de finances 2020 a inscrit la perception de l'Impôt unique sur les traitements et salaires sur certaines indemnités des agents de la Fonction publ...

20/02/2020

Si j'étais responsable d'un parti politique…

C'est une coutume politique au Burkina Faso. A l'approche de chaque consultation électorale (et parfois quand la tension politique monte sur certaines ques...

19/02/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





00:54:52