Coopération Sino-burkina : La deuxième mission médicale chinoise repart comblée

10/01/2020
00:00

Ouagadougou a abrité le lundi 6 janvier 2020, la cérémonie officielled’au revoir et de bienvenue respectivement à la 2ème et 3èmemissions médicales chinoises au Burkina Faso. Elle a été présidée par l’ambassadeur de la République populaire de Chine, Li Jian, en présence du représentant du ministre de la Santé, Dr Salif Sankara.

 

Initiée par l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso, Li Jian, la cérémonie officielle d’au revoir et de bienvenue à la 2ème et 3èmemissions médicales chinoises au Burkina Faso a tenu toutes ses promesses. Pour le diplomate chinois, Li Jian, cette 2ème mission médicale chinoise a atteint ses objectifs grâce à l’accompagnement du ministère de la Santé. Il faut saluer également le CHU de Tengandogo qui a su créer des conditions favorables de travail à leur endroit. Et aussi, le peuple burkinabè qui a accueilli chaleureusement les membres de cette mission. «La 2ème mission médicale a travaillé avec dévouement afin de montrer sa solidarité au peuple burkinabè au nom du gouvernement chinois», a relevé le diplomate chinois. Il faut noter que les membres de la 2ème mission se sont déplacés à plusieurs reprises aussi bien dans les villes que dans les campagnes afin d’apporter leur soutien et expertise médicale aux personnes vulnérables qui ont été très bien assistées. L’équipe, composée de 9 personnes, a aussi assisté à des grandes actions humanitaires. Pour le représentant du ministre de la Santé, Dr Salif Sankara, au niveau du CHU, la collaboration entre les équipes techniques vient à point nommé. Cette initiative a permis aux différentes parties de tirer profit. Il a par ailleurs indiqué: «cette mission médicale qui rentre dans le cadre du renforcement entre la République populaire de Chine et le Burkina Faso a été bénéfique sur le plan technique au profit des populations. Elles ont bénéficié d’une prise en charge complémentaire venue d’ailleurs. C’est une coopération riche qui mérite d’être maintenue et étendre à d’autres domaines». Chaque membre est reparti avec un certificat de reconnaissance et bien d’autres présents.

Jules TIENDREBEOGO


50
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Crise foncière, comme s’ils n’en ont plus peur

Tout le monde est unanime, la prochaine crise qui va secouer sérieusement et durablement le Burkina Faso, c'est bien la crise foncière. Malgré la sensi...

05/06/2020

Présidentielle et législatives, l’opposition coince le pouvoir

La présidentielle et les législatives se tiendront à bonne date. Avait déclaré Simon Compaoré, le président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP...

04/06/2020

S’ils ont pleuré, c’est parce qu’ils n’en peuvent plus

A Pama, les populations, majoritairement des femmes, ont marché et pleuré lundi 1erjuin 2020 pour demander le départ des Forces de défense et de sécurit...

03/06/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





11:04:59