Forum économique et social des Cascades : Les filles et fils de la région tracent les sillons du vivre-ensemble

13/01/2020
00:00

L'Association pour développement économique et socio-culturel de la région des Cascades (ADESCA) a organisé le samedi 11 janvier 2020 dans la salle polyvalente de la Sainte-Thérèse la première édition du Forum économiques et social des Cascades (FESCA).

 

«Paix et cohésion sociale», c'est sous ce thème que s'est déroulée la première édition du Forum économique et social des Cascades, patronnée par le Président de l'Assemblée nationale, El hadj Alassane Bala Sakandé accompagné par deux ministres, Madjara Sagnon/Tou de la Cohésion sociale et Maminata Ouattara/Ouattara des Droits humains et de la Promotion civique. Le président Alassane Bala Sakandé et sa délégation ont été accueillis à Takaledougou à une dizaine de kilomètres de Banfora par une forte population jusqu'à à Banfora. Une salle polyvalente qui a refusé du monde, au regard de la mobilisation des populations des Cascades pour ce rendez-vous historique sur la cohésion sociale et l'essor économique de leur région. Les filles et fils ont décidé de s'asseoir autour d'une même table et regarder dans la même direction.

Abdoulaye Sombié, président de l'ADESCA a réitéré ses remerciements au président de l’Assemblée nationale et sa délégation, ainsi que les autorités politiques et administratives de la région des Cascades pour les soutiens à l'organisation et à la réussite de cette activité.

De l'avis de Alassane Bala Sakandé, les Cascades doivent être l’ambassadeur de la paix, car la région fait frontière avec deux pays. Il faut que nous évitions de faire la guerre à la place des terroristes. Le terroriste n'est ni Mossi, ni Gouin, ni Peulh, ni Sénoufo, etc, foi du président de l’Assemblée nationale. Il rajoute que les solutions aux problèmes des Cascades viendront des filles et fils. «Laissez les clivages politiques et cultivez les champs de vos pères», martèle le Président Sakandé. Concernant les problèmes de la chefferie, ce sont les coutumiers qui vont régler cela. Avant la cérémonie, il a rendu une visite de courtoisie à toutes les notabilités coutumières et religieuses des Cascades et leur demandé de prier pour la paix au Faso et partout ailleurs. Il a également remercié et félicité les organisateurs et les populations des Cascades pour le choix porté sur sa modeste personne afin de patronner ce premier forum. Pour lui, lorsqu'il s'agit de l'excellence, du développement, l'Assemblée nationale sera disponible à accompagner, à soutenir et aussi à associer son image. Nous avons demandé aux populations de travailler à consolider la paix. Ici, il n'est pas question de politique, mais une question de construire la région, a dit Alassane Bala Sakandé.

Quant au dinosaure politique, Mélégué Traoré qui était le modérateur d'une conférence avant le début du forum, il reconnaît que la région des Cascades a fait un très bon forum. C'est la première fois et le fait qu'on est venu s'asseoir ensemble pour échanger avec ces populations, cela a été quelque chose de formidable. «Il va falloir transformer ces propositions maintenant en actes concrets. Nous devons faire en sorte que les potentialités qui existent ici ne soient pas de simples potentialités», a-t-il expliqué le Docteur Mélégué Traoré. «C'est la transformation des ressources qui fait la richesse», a-t-il soutenu.

Besseri Frédéric OUATTARA /Banfora

22
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Les Bobolais veulent leur hôpital «chinois»

Après le rétablissement de la relation diplomatique, en mai 2018, le Burkina Faso et la République populaire de Chine œuvrent de façon inlassable pour le...

21/02/2020

Et l'IUTS sur les indemnités du public refait surface

La loi de finances 2020 a inscrit la perception de l'Impôt unique sur les traitements et salaires sur certaines indemnités des agents de la Fonction publ...

20/02/2020

Si j'étais responsable d'un parti politique…

C'est une coutume politique au Burkina Faso. A l'approche de chaque consultation électorale (et parfois quand la tension politique monte sur certaines ques...

19/02/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





02:54:36