Cantine scolaire 2019-2020 : La distribution des vivres dans la commune de Houndé

13/01/2020
00:00

Le député-maire de la commune de Houndé, Dissan Boureima Gnoumou a procédé au lancement de la distribution des vivres de la cantine scolaire 2019-2020 de la commune de Houndé le 08 janvier 2020 dans la cour de l’Union provinciale des producteurs de coton du Tuy.

 

Pour cette année scolaire 2019-2020, l’Etat burkinabè a mis à la disposition de la commune de Houndé, la somme de 135969 686 FCFA pour l’acquisition des vivres de la cantine scolaire au profit des écoles primaires et préscolaires. Pour le compte des écoles primaires, 1125 bidons d’huile de 20 litres, 3700 sacs de riz local de 50 kg, 242 sacs de farine de maïs de 50 kg, 1000 sacs de haricot de 50 kg ont été mis à la disposition de 88 écoles (publiques comme privées) avec un effectif de 27 279 élèves. Pour le compte du préscolaire de Houndé, 09 bidons d’huile, 21 sacs de riz local de 50 kg, 05 sacs de petit mil de 50 kg, 04 sacs de maïs jaune de 50 kg, 03 sacs de sucre en poudre de 50 kg et le lait en poudre de 2,5 kg carton de 06 boîtes, trois (03) ont été mis à la disposition de 03 CEEP. Le contrôle qualité a été assuré par la société d’analyse et de traitement d’expertise agro-alimentaire dénommé TECAL-SATE, qui a déclaré les vivres propres à la consommation. Pour cette 3ème cérémonie du genre depuis la mise en place du conseil municipal de Houndé en 2016, plusieurs acteurs étaient présents. Il s’agit des services de l’Etat, des associations de parents d’élèves et des organisations de la société civile. Dissan Boureima Gnoumou, député-maire de la commune de Houndé, dans son allocution a signifié que pour la gestion de la cantine scolaire de l’année 2019-2020, la commune de Houndé a été primé 5ème sur le plan national, ce qui est une invite pour lui à mieux faire et surtout une distinction qui honore tous les acteurs de la chaîne. Selon le maire Dissan, «en transférant la cantine aux communes, l’Etat central a voulu davantage engager leurs responsabilités, mais les difficultés d’antan ont aussi suivi le transfert et beaucoup de communes sont aujourd’hui dans l’incapacité de gérer la cantine comme il se doit. Grâce aux efforts conjugués de tous les acteurs, la commune de Houndé arrive à tirer son épingle du jeu tant bien que mal et c’est le lieu pour moi de vous inviter à rester mobiliser pour cette cause dont l’importance pour la scolarisation des enfants n’est pas à démontrer». «Le conseil municipal de Houndé mettra tout en œuvre pour que les acquis de notre commune soient conservés et consolidés. Je fonde l’espoir que les bonnes pratiques dont nous pouvons nous enorgueillir vont continuer», a conclu le député-maire Dissan Boureima Gnoumou.

Khepa TRAORE/Houndé



9
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

L’incivisme est frère jumeau de la corruption

La gangrène est bien plus profonde, étendue et grave qu'il n'y paraît. Et même si le maire de Bobo-Dioulasso s'énerve contre sa police administrative e...

29/01/2020

«Ma part de vérité», Jean-Baptiste devrait-il se taire ?

Un homme politique bien averti m'avait prévenu que pour savoir que Thomas Sankara est «vénéré», et même «sacralisé», il fallait se rendre en dehors du ...

28/01/2020

Ainsi les week-ends seront politiques jusqu’à ce que...

En attendant que la date des élections couplées (présidentielle et législatives) soient fixées et que celle de la campagne le soit, les états-majors de...

27/01/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





18:58:52