Salon International du coton et du textile : Les petits plats dans les grands à Koudougou

14/01/2020
00:00

Faire le point des préparatifs de la 2ème édition du Salon international du coton et du textile (SICOT), tel a été le but de la conférence de presse que le comité d’organisation a tenu le lundi 13 janvier 2020 à Koudougou. A moins de trois semaines, tout est fin prêt pour la 2ème édition, a indiqué le ministre du Commerce, de l'Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré, qui a présidé ce face-à-face avec les médias.

«Production et transformation du coton: moteurs d’industrialisation et de croissance économique pour les États africains», c'est le thème du Salon international du coton et du textile qui est à sa 2ème édition cette année. Il se tiendra du 30 au 31 janvier 2020 à Koudougou. A quelques semaines de l’événement, le comité d’organisation s'est entretenu avec les médias. Un entretien piloté par le ministre Harouna Kaboré. Selon le ministre Harouna Kaboré, les préparatifs vont bon train à moins de trois semaines de l’événement. Quant au comité local, les acteurs s’attèlent à faire de cet événement un succès. En effet, d'un coût d'environ 455 millions de francs CFA, la 2ème édition du SICOT et placée sous le patronage du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et le parrainage de Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement (BAD). Il est attendu à cette édition la participation d'environ 1500 personnes issues des différents services du coton et du textile. Faut-il le rappeler, le but de ce Salon est de faire la promotion et la valorisation du coton local et africain, par la présentation des outils modernes de production, de conservation, de promotion de la transformation. C'est pourquoi, la ville de Koudougou accueillera lors de cette édition, des personnalités venant des pays producteurs de coton de la sous-région, des structures telles que l'Organisation mondiale du commerce (OMC), du Comité consultatif international du coton (CCIC), de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED), etc. Le pays invité d'honneur est la République de la Turquie.

Inauguration d’édifices

Le choix de la Turquie comme pays invité d'honneur n'est pas fortuit. En effet, le Burkina et la Turquie entretiennent de bonnes relations dans le domaine du textile, à savoir le projet entre A STAR Textile Burkina Faso avec l'entreprise Turque AYKA Textile et Inversement. Prévu pour se réaliser sur trois villes, à savoir Ouagadougou, Bobo-Dioulasso et Koudougou, le projet sera finalisé au cours de cette édition. En outre, il est prévu l'inauguration de la première usine d'égrenage de coton biologique d’Afrique de l’Ouest le 30 janvier 2020 par le Président du Faso. On se rappelle que les travaux de cette usine avaient été lancés le 27 septembre 2018.

Comme à la première édition, la Nuit du SICOT sera au rendez-vous. En effet, ce plateau se veut être une tribune de la promotion de la mode vestimentaire africaine des stylistes modélistes locaux et internationaux.

Aubin OUEDRAOGO



9
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

L’incivisme est frère jumeau de la corruption

La gangrène est bien plus profonde, étendue et grave qu'il n'y paraît. Et même si le maire de Bobo-Dioulasso s'énerve contre sa police administrative e...

29/01/2020

«Ma part de vérité», Jean-Baptiste devrait-il se taire ?

Un homme politique bien averti m'avait prévenu que pour savoir que Thomas Sankara est «vénéré», et même «sacralisé», il fallait se rendre en dehors du ...

28/01/2020

Ainsi les week-ends seront politiques jusqu’à ce que...

En attendant que la date des élections couplées (présidentielle et législatives) soient fixées et que celle de la campagne le soit, les états-majors de...

27/01/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





18:58:17