Famille Djénépo à Bobo : Mobilisation pour le respect de la sépulture de ses ancêtres

28/01/2020
00:00

Il y avait foule au cimetière route de Banakélédaga, jeudi 16 janvier 2020. Pour donner une nouvelle sépulture à cinq anciens de la famille Djénépo.

 

Il y a de cela quelques années, il a été mis en place un comité de réhabilitation des cimetières de Bobo-Dioulasso. L’objectif étant de rendre ces cimetières permanents, pour de nouvelles inhumations. Et le premier chantier de ce comité est le cimetière route de Banakélédaga, face la cité Bobo 2010. Le comité a donc érigé la clôture du cimetière. Un délai avait été donné à ceux qui le désirent, de retirer les restes de leurs parents qui y sont enterrés. Avant que le cimetière ne soit rasé, aux fins de recevoir de nouveaux corps. Mais, l’information ne semble pas été reçue cinq sur cinq par tous. C’est ainsi que l’iman Cheick Sanfo qui a l’habitude de s’y rendre sur la tombe de son maître (un des anciens de Djénépo) a été étonné de voir que la tombe était en train d’être rasé. Ce dernier alerte aussitôt la famille et lui fait savoir qu’il allait réhabiliter la tombe de son maître. Solidaires, les membres de la famille, les adeptes du maître coranique Sékou Sanfo et de fidèles musulmans de la ville de Bobo-Dioulasso ont répondu à l’appel du Cheick Sékou Sanfo.

Ce jeudi 16 janvier 2020, ils ont pris d’assaut le cimetière. Pour démarrer la réhabilitation de 5 tombes des Djénépo collées les unes aux autres. Pour la cause, un appel à souscription est lancé. Sur place, plus de 500000 FCFA, du ciment, du sable, des briques ont été collectés. Les membres de la famille qui ne sont pas à Bobo-Dioulasso, ont annoncé leur contribution dans les prochains jours. Contrairement aux rumeurs qui faisaient état de violence, c’est plutôt à un appel au calme et à la non-violence qui a été fait, aussi bien par l’initiateur de cette action que par les représentants de la famille Djénépo. Pour ceux qui ne savent pas, c’est cette famille qui anime la mosquée de Diarradougou.

Aly KONATE

alykonat@yahoo.fr



23
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Que les intellectuels aient enfin le courage de diriger le pays!

Le bon sens a complètement foutu le camp au Faso! Alpha Barry, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération a été obligé, à son corps défenda...

18/02/2020

Présidentielle de 2020, que de perspectives intéressantes!

Indiscutablement, si rien ne vient entacher le processus électoral (présidentielle et législatives du 22 novembre prochain, on peut dire que le Burkina F...

17/02/2020

Pascal Zaida et le MPCRN, les signes d’une douce rupture

Décidément, les choses ne collent pas au sein du Mouvement pour le plaidoyer, la cohésion sociale et la réconciliation nationale (MPCRN) que dirige Safia...

14/02/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





17:55:22