Conférence provinciale du MPP/Houet : Les yeux rivés sur les élections de 2020

27/01/2020
00:00

La section provinciale du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) du Houet a tenu sa conférence statutaire, dimanche 26 janvier 2020 à la Maison de la culture Monseigneur Anselme Titanma Sanon de Bobo-Dioulasso. Avec en toile de fond, les élections de novembre 2020.

 

Comme Simon Compaoré et les siens savent le faire, ils ont mobilisé du monde à l’occasion de cette conférence provinciale du MPP/Houet. Pour cause, la ville de Bobo-Dioulasso évoque de beaux souvenirs pour le parti. En effet, c’est à Bobo-Dioulasso que le parti a fait sa première sortie publique après sa création. Et c’est encore à Bobo-Dioulasso que le parti a lancé sa campagne électorale en 2015. Une campagne couronnée par la victoire de son candidat, Roch Marc Christian Kaboré à la Présidence du Faso. Signe pour Simon Compaoré, président par intérim du MPP, que «Bobo-Dioulasso a adopté le MPP». «Si certains partis viennent à Bobo-Dioulasso pour s’essayer, ce n’est pas le cas du MPP. Pour le MPP, c’est une sortie de confirmation», lance-t-il. «Confirmez ce que vous savez déjà», appelant ainsi les Bobolais à voter pour un second quinquennat pour Roch Marc Christian Kaboré en novembre 2020. Avant d’annoncer la tenue, le 8 février prochain à Ouagadougou, d’une session du Bureau politique national, aux fins de réfléchir sur la stratégie électorale du parti pour les joutes électorales à venir. Par la suite, un autre rendez-vous sera pris en vue de présenter publiquement le candidat du MPP.

Outre la perspective des prochaines élections présidentielle et législatives couplées de 2020, la conférence provinciale avait au menutrois autres points. En rapport avec la situation nationale, il y a la situation sécuritaire et la fronde sociale. Ensuite, il y a l’implémentation du programme du président du Faso. A ce niveau, il est question de faire le point des réalisations au cours des quatre années de mandature dans plusieurs secteurs (infrastructures, éducation, santé, agriculture, élevage, etc.) Par là, il s’agit de préparer le devoir de redevabilité auquel le président et les partis qui l’accompagnent devront se soumettre.

Pour le Secrétaire général de la section MPP/Houet, Olivier Sanou, cette conférence est une occasion pour «nous regarder sans complaisance, faire notre autocritique et repartir de l’avant». S’agissant de la mise en œuvre du programme présidentiel, «nous sommes globalement satisfaits de ce qui s’est déjà passé. Il faut rappeler que nous sommes dans un contexte sécuritaire assez difficile depuis le début du mandat. Malgré ce contexte difficile, beaucoup de choses ont pu être réalisées. Nous allons analyser tout cela sans complaisance et maximiser sur cette dernière année qui nous reste pour encore avoir la confiance des populations en 2020», dit le SG de la section MPP du Houet, Olivier Sanou. A la suite de la conférence provinciale, les responsables du MPP ont procédé à l’inauguration du nouveau siège du parti à Bobo-Dioulasso.

Aly KONATE

alykonat@yahoo.fr



54
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Maladie à Coronavirus, vaincre ou périr

Les Burkinabé (malheureusement c'est le cas dans plusieurs pays africains), attendent des pouvoirs publics qu'ils trouvent non seulement les remèdes à la...

03/04/2020

Gouvernement et syndicats, on vous avait prévenus

La grande majorité des observateurs avisés avaient soutenu que si l'application de l'IUTS sur les indemnités et primes des travailleurs du public et ...

02/04/2020

Quarantaines, confinements, fermetures...jusqu’à quand?

Disons-nous la vérité. La question qui se pose n'est certainement pas celle de la quarantaine systématique, du confinement (volontaire ou forcé) ou encor...

31/03/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





13:32:29