JNJ à Dédougou : Les organisateurs vont miser sur la sécurité des pèlerins

29/01/2020
00:00

La 8ème édition des Journées nationales de la jeunesse catholique va se tenir en août 2021 à Dédougou dans la province ecclésiastique de Bobo-Dioulasso. En prélude à cet événement, le Conseil national de la jeunesse catholique du Burkina Faso (CNJC-BF) a rencontré la presse le 25 janvier dernier pour donner les grandes orientations de cette rencontre nationale.

Le Conseil national de la jeunesse catholique du Burkina Faso (CNJC-BF) dans sa mission pour la construction de l’église famille et de promotion de l’éducation de la jeunesse organise tous les trois ans, les Journées nationales de la jeunesse catholique (JNJ). Une rencontre qui permet à tous les jeunes catholiques de la sous-région Ouest africaine de vivre des moments de fraternité, de partage, d’enseignement et de communion avec Dieu. La 8èmeédition aura lieu du 04 au 08 août 2021 à Dédougou sous le thème:«Heureux les partisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu». Selon l’Aumônier national, Abbé Valéry Sakougri, principal animateur du point de presse, «l’objectif général de ces Journées c’est d’amener les jeunes à être des artisans de paix et de cohésion sociale». «Au sortir de cette rencontre, nous attendons la prise de conscience des jeunes sur leur rôle dans la construction de la paix et de la cohésion sociale, l’adoption de bons réflexes de civismeet de citoyenneté, le respect du bien commun, la connaissance des valeurs religieuses et de promotion de la paix et leur engagement à œuvrer pour la paix et la fraternité», a-t-il indiqué. Environs 15000 jeunes sont attendus à ce rendez-vous et les organisateurs comptent l’ouvrir à toutes les confessions religieuses. Dans la cité de Bankuy, les JNJ seront marquées par une série d’activités. Au nombre de celles-ci, la foire des JNJ, des concerts, des dons de sang, des workshops, des catéchèses, des conférences publiques, des messes, des sacrements de la réconciliation, des adorations, des louanges et des prières. C’est un gros challenge que les organisations entendent ainsi relever pendant les cinq jours d’intenses activités. Ce, en dépit du contexte sécuritaire difficile. Sur ce point, l’Abbé Valéry Sakougri a laissé entendre que le CNJC-BF va mobiliser toutes les ressources disponibles pour assurer la sécurité des pèlerins à cette rencontre. Les échanges avec les Hommes de media ont été aussi une occasion pour le comité d’organisation de lancer officiellement le concours de conception d’un logo et de la composition d’un hymne des JNJ.

Ousmane TRAORE



22
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Que les intellectuels aient enfin le courage de diriger le pays!

Le bon sens a complètement foutu le camp au Faso! Alpha Barry, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération a été obligé, à son corps défenda...

18/02/2020

Présidentielle de 2020, que de perspectives intéressantes!

Indiscutablement, si rien ne vient entacher le processus électoral (présidentielle et législatives du 22 novembre prochain, on peut dire que le Burkina F...

17/02/2020

Pascal Zaida et le MPCRN, les signes d’une douce rupture

Décidément, les choses ne collent pas au sein du Mouvement pour le plaidoyer, la cohésion sociale et la réconciliation nationale (MPCRN) que dirige Safia...

14/02/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





17:53:07