Semaine nationale des sports et des loisirs : Magnifier la pratique sportive partout et pour tous

29/01/2020
00:00

C’est sur l’avenue Kwamé N’krumah symbole de la résilience des Burkinabé contre le terrorisme, Que le top départ des activités entrant dans le cadre de la semaine nationale des sports et des loisirs a été donné. Le ministre des Sports et des Loisirs, son homologue de la Santé, de même que le gouverneur de la région du Centre, le maire de la ville et le président du comité national Olympic et des sports Burkinabè, étaient présents au lancement officiel, ce lundi 27 janvier 2020.

 

Une semaine de sport pour redonner goût à la pratique sportive au Burkinabè, c’est une initiative du gouvernement afin de contribuer au bien-être de la population. En effet, l’objectif visé par cette activité est de redonner la pratique sportive et des loisirs au quotidien et plus spécifiquement à Ouagadougou, et de contribuer à la dynamisation des activités sur l’avenue Kwamé N’krumah. Le thème de cette semaine est: «la contribution du domaine des sports et des loisirs au développement et à la croissance économique, à la santé, la cohésion sociale, la promotion de la paix et la résilience des populations face au terrorisme». Pour le ministre de la Santé, Léonie Claudine Lougué/Sorgho, «cette initiative est une décision gouvernementale de lancer une semaine nationale de sport pour tous et aussi c'est une manière de redonner goût à la pratique du sport à la population du Burkina Faso notamment aux personnes jeunes. Et aux plus âgés, c'est aussi une façon de leur dire de faire un peu de sport. A travers cette activité, le gouvernement compte redonner une saveur aux activités sur l'avenue Kwamé N'krumah». Elle ajoutera que «A travers cette semaine, le ministère des Sports et des Loisirs veut magnifier le sport comme facteur de cohésion sociale et de rassemblement pour répondre à l'appel du président du Faso Roch Marc Christian Kaboré. Le sport permet de lutter contre les maladies non transmissibles comme la tension artérielle, le diabète et les cancers. Le sport peut être un facteur de relance économique pour cette rue. Les activités sportives dans cette rue seront un tremplin pour relancer les activités économiques». Pour le bourgmestre de la ville de Ouagadougou Armand Béouindé,«par ce signe fort, le ministère des Sports et des Loisirs veut relancer la pratique du sport dans tout le Burkina Faso. Car, il faut un esprit sain dans un corps sain pour que nous puissions être productifs. L'avenue Kwamé N'krumah était devenue moribonde la nuit, du fait de certains facteurs. En y organisant les activités sportives, cela permettra de donner vie a cet endroit jadis beaucoup fréquenté. A la suite du lancement, cette avenue connaitra au cours de la semaine une galerie marchande, un plateau artistique qui verra se succéder les meilleurs artistes du pays». Le premier responsable de la ville appelle les populations à prendre massivement part à ces activités afin de redonner vie à cette avenue. Il y aura aussi des activités de don de sang.

Firmin OUATTARA



22
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Que les intellectuels aient enfin le courage de diriger le pays!

Le bon sens a complètement foutu le camp au Faso! Alpha Barry, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération a été obligé, à son corps défenda...

18/02/2020

Présidentielle de 2020, que de perspectives intéressantes!

Indiscutablement, si rien ne vient entacher le processus électoral (présidentielle et législatives du 22 novembre prochain, on peut dire que le Burkina F...

17/02/2020

Pascal Zaida et le MPCRN, les signes d’une douce rupture

Décidément, les choses ne collent pas au sein du Mouvement pour le plaidoyer, la cohésion sociale et la réconciliation nationale (MPCRN) que dirige Safia...

14/02/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





17:51:39