Elections couplées de novembre 2020 : L’oppositionen rang serré pour mettre «fin au règne du MPP»

07/02/2020
00:00

Selon le compte-rendu de la réunion du Cadre de Concertation du Chef de file de l’Opposition politique (CC/CFOP) du mardi 04 février 2020, un accord politique serait en gestation pour les élections couplées de novembre prochain.

 

Les partis de l’opposition veulent faire bloc dans le cadre des élections couplées de novembre 2020. C’est ce qui ressort du compte-rendu de sa réunion du mardi 04 février dernier. Cet accord politique en gestation est motivé selon le CFOP par «la situation dramatique de notre pays, marquée par l’échec cuisant du MPP et une soif généralisée pour une alternance démocratique». Ainsi, les partis politiques membres du Cadre de concertation ont mis sur pied un Comité préparatoire pour réfléchir à un Accord politique qui serait conclu entre eux et toutes les forces qui le souhaiteraient, pour aborder les élections de novembre 2020 de manière concertée. A cette même rencontre, le comité préparatoire a livré le fruit de ses réflexions. Après des échanges fructueux, les participants ont marqué leur adhésion aux principes contenus dans le projet d’Accord. Toujours selon le Chef de file de l’opposition, cet accord, sera finalisé et rendu public en temps opportun et il envisage d’associer toutes les forces de progrès et d’alternance qui veulent que «notre pays tourne définitivement la page du règne du MPP». Mieux, le document précise en outre qu’il ne se limitera pas aux seuls membres du cadre de concertation. L’initiative aurait été saluée par tous les présidents et représentants de partis d’opposition qui ont réaffirmé leur volonté d’aller aux élections de novembre 2020 de manière unie et organisée, en s’appuyant sur cet accord politique, pour apporter l’alternance et l’alternative. Ils ont convenu d’un calendrier pour officialiser ledit Accord et le mettre en œuvre. Si elle le réussit, ce sera la toute première fois qu’une opposition va à des élections de façon concertée au Burkina Faso. C’est la démocratie qui aura ainsi gagné.

Ousmane TRAORE

39
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Maladie à Coronavirus, vaincre ou périr

Les Burkinabé (malheureusement c'est le cas dans plusieurs pays africains), attendent des pouvoirs publics qu'ils trouvent non seulement les remèdes à la...

03/04/2020

Gouvernement et syndicats, on vous avait prévenus

La grande majorité des observateurs avisés avaient soutenu que si l'application de l'IUTS sur les indemnités et primes des travailleurs du public et ...

02/04/2020

Quarantaines, confinements, fermetures...jusqu’à quand?

Disons-nous la vérité. La question qui se pose n'est certainement pas celle de la quarantaine systématique, du confinement (volontaire ou forcé) ou encor...

31/03/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





12:19:11