Laurent Bado aux militants de Banfora: «Actuellement c'est la troisième fenêtre de l'enfer qui est ouverte»

10/02/2020
00:00

«Je vous disais que les portes de l'enfer allaient s'ouvrir bientôt, mais actuellement c'est la troisième fenêtre de l'enfer qui est ouverte», dixit le Pr Laurent BADO.

 

Mobilisation des grands jours ce samedi 08 février 2020 dans la salle de la nouvelle mairie de Banfora. Il est 15 h et la salle a refusé du monde. Les militants et sympathisants du parti sont venus de partout pour écouter le professeur Laurent Bado, un homme au franc-parler, le père fondateur du PAREN et son œuvre intitulée le "Grégarisme". Avant de rentrer dans le corpus de cette assemblée générale qui consistait à galvaniser et à réveiller le parti du Pr Laurent Bado dans la Comoé, le coordonnateur régional du PAREN dans les Cascades, Bamassa Ouattara a souhaité la bienvenue à tous dans la belle cité du Paysan noir. À sa suite, le président du parti Michel Béré a pris la parole. Après son intervention s'en est suivie l'intervention du Professeur Laurent Bado que toute la salle attendait. «Au Burkina, les gens n'aiment pas la vérité. Quand je serai président, celui qui va voler des millions je te fais fusiller», foi du Pr Bado. Il ajoute que «si on ne restera pas nous-mêmes on ne sera rien». Pour Laurent Bado, «si on est intelligent on est conscient. Moi, je suis là pour apporter ma propre lumière pour le changement indispensable; moi je ne pense pas deux fois». «J'ai un programme de gouvernance quantifiable, contrôlable et mesurable» a-t-il lancé aux militants.

De l'avis, du président du PAREN Michel Béré, «cette assemblée générale vise à soutenir les militants de la région dont la mobilisation est de taille». Puis il ajoute: «nous allons transformé le Burkina Faso».

Le coordonnateur régional du PAREN dans les Cascades Bamassa Ouattara, se réjouit de la mobilisation car toutes les structures de base des différentes localités ont répondu présentes. Il a invité les uns et les autres à soutenir le PAREN pour une victoire éclatante en 2020.

Besseri Fréderic Ouattara/Banfora

10
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Que les intellectuels aient enfin le courage de diriger le pays!

Le bon sens a complètement foutu le camp au Faso! Alpha Barry, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération a été obligé, à son corps défenda...

18/02/2020

Présidentielle de 2020, que de perspectives intéressantes!

Indiscutablement, si rien ne vient entacher le processus électoral (présidentielle et législatives du 22 novembre prochain, on peut dire que le Burkina F...

17/02/2020

Pascal Zaida et le MPCRN, les signes d’une douce rupture

Décidément, les choses ne collent pas au sein du Mouvement pour le plaidoyer, la cohésion sociale et la réconciliation nationale (MPCRN) que dirige Safia...

14/02/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





17:54:59