Forum régional des femmes des Hauts-Bassins: «On n’aura pas besoin de service de renseignements si... »

10/02/2020
00:00

 

 

La ministre de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire, Marie Hélène Laurence Ilboudo/Marshal a rencontré les femmes de la région des Hauts-Bassins ce samedi 08 février 2020 à la maison de la culture Anselme Titianma Sanou de Bobo-Dioulasso. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des fora régionaux qu’elle anime en prélude à la célébration conjointe de la 163èmeJournée internationale du droit de la femme et le 6èmeForum national des femmes.

 

«Crise sécuritaire au Burkina Faso: quelle stratégie pour une meilleure résilience des femmes?» C’est sous ce thème que se tiennent les fora régionaux des femmes du Burkina. L’objectif est de recueillir les préoccupations et les doléances des femmes des 13 régions afin de les présenter au président du Faso lors du Forum national des femmes du Burkina. Pour la 2èmeadjointe, représentant le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Madeleine Konaté/Boni, «le thème est à la fois pertinent et interpellateur car en dépit des actions entreprises par le gouvernement, la crise sécuritaire engendre des défis en termes de résilience des femmes». Dans la région des Hauts-Bassins, les femmes ont écouté des communications sur le bilan de la résolution de leurs préoccupations lors du 5èmeforum national, les actions et perspectives du gouvernement en faveur des femmes du Burkina et le rôle des communautés pour une meilleure résilience des femmes avant d’entamer les échanges proprement dits avec leur responsable.

Selon la directrice générale du Fonds d’appui aux activités rémunératrices des femmes (FAARF), Dorcas Tiendrébéogo, «le gouvernement a pris des initiatives dans le cadre du renforcement des capacités du FAARF et un nouveau Fonds sera mis à la disposition des femmes du Burkina et de la Côte d’Ivoire en 2020 à la faveur du Traité de coopération ivoiro-burkinabè».

Dans son allocution, la coordinatrice régionale des femmes des Hauts-Bassins, Solange Traoré/Somé a formulé des doléances pour renforcer la participation de la femme à la lutte contre l’insécurité et à l’amélioration de ses conditions de vie. Il s’agit de la formation et la sensibilisation des femmes sur le sens de l’insécurité et ses conséquences, la formation des leaders d’associations et de groupements en techniques de renseignements, la sécurisation des lieux de cultes, des marchés et yaars, la réhabilitation des maisons de la Femme des Hauts-Bassins, la construction de maisons de la femme au niveau des départements, l’octroi de Fonds de roulement aux coordinations et la dotation des femmes en technologies.

Réagissant aux doléances formulées par les femmes, la ministre Marie Hélène Laurence Ilboudo/Marshal a donné un cours de coaching aux femmes des Hauts-Bassins. Estimant que le gouvernement a pris des dispositions pour accompagner les femmes, la ministre de la Femme a invité les femmes à prendre des décisions fortes qui impacteront positivement leur vie. Et à être des volontaires de leur propre développement. «Aujourd’hui, on a beaucoup d’instruments pour aider les femmes dans leurs projets», a-t-elle expliqué. Avant d’inviter les femmes à la culture de la solidarité agissante entre elles, à fréquenter leurs coordinations et leurs responsables au niveau déconcentré pour s’informer des conditions d’élaboration des projets et à la promptitude dans l’élaboration des plans d’investissements pour saisir les opportunités qui leur sont offerts. «Le terrorisme a pris des racines parce que chacun pense à lui. Il faut qu’on ait la compassion pour d’autres», a-t-elle ajouté. C’est pourquoi, elle a invité les femmes à s’impliquer dans leur vie en priorisant l’éducation des enfants, la famille et les relations dans la vie en société. «Si chacun de nous prend l’engagement d’améliorer sa vie, de s’occuper de sa vie, on n’aura pas besoin de service de renseignements», a-t-elle conclu.

Fatimata BELEM

 

 


34
Partager sur Facebook

B Commentaires - Soyez le premier à commenter -

Recherche

Derniers articles

Maladie à Coronavirus, vaincre ou périr

Les Burkinabé (malheureusement c'est le cas dans plusieurs pays africains), attendent des pouvoirs publics qu'ils trouvent non seulement les remèdes à la...

03/04/2020

Gouvernement et syndicats, on vous avait prévenus

La grande majorité des observateurs avisés avaient soutenu que si l'application de l'IUTS sur les indemnités et primes des travailleurs du public et ...

02/04/2020

Quarantaines, confinements, fermetures...jusqu’à quand?

Disons-nous la vérité. La question qui se pose n'est certainement pas celle de la quarantaine systématique, du confinement (volontaire ou forcé) ou encor...

31/03/2020

Portrait

Conseil des ministres

Vidéos





11:57:19